“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Radamel Falcao, Andrea Raggi : l'école des fans

Mis à jour le 11/03/2017 à 05:04 Publié le 11/03/2017 à 05:04
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Radamel Falcao, Andrea Raggi : l'école des fans

Les deux joueurs de l'AS Monaco ont participé à une séance de dédicaces, avant le match d'aujourd'hui contre Bordeaux, qui a attiré beaucoup de supporters... parfois venus de loin

Une longue file d'attente s'étend sur la promenade Honoré-II. Dans la foule, il y a beaucoup de maillots de l'AS Monaco. Tout le monde attend de pouvoir rentrer dans la boutique du club. C'est parce qu'à l'intérieur, Radamel Falcao et Andrea Raggi les attendent.

Assis à une table, face à une nuée d'objectifs de caméras, d'appareils photos, de smartphones, ils signent. Des cartes, des photos et tout ce que les supporters ont amené. Ballons, maillots…

C'était séance de dédicace, mercredi soir.

« Falcao, mon joueur préféré »

Dans la file, beaucoup s'accordent sur ce point : Falcao est le joueur préféré. C'est ce que dit Luca, 7 ans, en attendant de faire dédicacer son maillot. Il se tient dans la boutique, à quelques mètres de la table où se sont assis les joueurs. Luca ne sait pas vraiment ce qu'il va dire à son joueur du club préféré, mais il a d'autres certitudes : « Monaco sera champion de France », assure-t-il.

Même chose pour Pierre, 10 ans, un peu plus loin dehors. Falcao est aussi son joueur préféré, mais il « aime Raggi aussi ». Pierre va également faire dédicacer un maillot. Et prendre les cartes.

Matteo, 7 ans et demi, est venu avec quelques présents. « J'avais envie de faire un cadeau », explique-t-il en montrant deux dessins. L'un avec le drapeau de la Colombie dessus - pour Falcao. L'autre avec celui de l'Italie - pour Raggi. Il est à l'école à FANB, mais d'autres sont venus de plus loin. David, 37 ans, a fait la route depuis… Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) ! Exprès pour la dédicace. « J'avais un jour de congé, alors je me suis dit que c'était l'occasion d'y aller, explique-t-il. Je suis parti à 9 h 30 et je suis revenu à 1 h 30 du matin. »

Fan de l'AS Monaco depuis 1994, il appréciait déjà Falcao avant qu'il ne signe ici. David en a profité, aussi, pour faire dédicacer trois maillots. Il collectionne ceux qui ont été portés par des joueurs du club. Un de Raggi, un de Falcao - ça tombe bien… et un troisième de Bernardo Silva. Toute l'équipe l'avait signé, après un match à Dijon fin 2016, sauf Falcao. Jusqu'à mercredi soir, donc.

Venu… de Grèce !

Devant la boutique, d'autres sont venus d'encore plus loin. Augustinos porte un survêtement jaune d'un club multidisciplinaire d'Athènes, l'AEK. Lui et Nikos sont venus de la capitale grecque pour assister à la rencontre entre le club qu'ils supportent et Monaco, au basket. Mais Nikos « aime bien Monaco ».

Et, tant qu'à faire, il rentrerait bien dans la boutique… mais trop de monde attend et il doit aller au match de basket. Il jauge la file d'attente. Estime que c'est trop long. Et pendant ce temps, Augustinos fait un selfie, au travers des vitres de la boutique…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.