“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Pour lutter contre la noyade accidentelle, Monaco organise la première course au monde de water bike

Mis à jour le 16/05/2017 à 10:37 Publié le 16/05/2017 à 05:29
Paula Radcliffe a montré l’exemple à ces messieurs en enfourchant la première le water bike.

Paula Radcliffe a montré l’exemple à ces messieurs en enfourchant la première le water bike. Photo Jean-François Ottonello

Pour lutter contre la noyade accidentelle, Monaco organise la première course au monde de water bike

Le 4 juin aura lieu le 1er « Riviera Water Bike Challenge ». Un événement caritatif et sportif organisé par la Fondation Princesse Charlène pour lutter contre les noyades accidentelles

Autant le dire tout de suite : le water bike dont il est question ici n'a rien à voir avec les installations qui fleurissent un peu partout dans les instituts de remise en forme à travers l'Hexagone. Non. C'est un drôle d'objet : un vélo monté sur deux flotteurs, et dont les pédales actionnent une hélice immergée.

Une sorte de pédalo sportif, où l'on est installé comme sur un vélo. "C'est une invention d'un Californien, qui voulait associer sa passion du vélo et son amour de la mer", explique Joshua Warren, membre du comité d'organisation.

La Fondation Princesse Charlène s'est saisie de cette surprenante invention, et avec l'amour du sport que l'on connaît en Principauté, a organisé la toute première compétition sportive...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct