“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Nikola Karabatic met Monaco en ébullition

Mis à jour le 03/02/2013 à 08:51 Publié le 03/02/2013 à 08:45
Cikanauskas et les Monégasques se souviendront longtemps de ce match de gala perdu contre Aix et Nikola Karabatic.

Cikanauskas et les Monégasques se souviendront longtemps de ce match de gala perdu contre Aix et Nikola Karabatic. Eric Dulière

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Nikola Karabatic met Monaco en ébullition

Nikola Karabatic a fait ses premiers pas samedi soir avec sa nouvelle équipe d'Aix contre Monaco en coupe de France

Nikola Karabatic a fait ses premiers pas samedi soir avec sa nouvelle équipe d'Aix contre Monaco en coupe de France. Une rencontre forcément déséquilibrée remportée facilement par les Aixois (21-36)

Ce n'était pas le Trophée des Champions mais il y avait quand même un petit air d'exception hier soir à Monaco. Un 16e de finale de Coupe de France, ça ne se loupe pas. Face à une équipe de D1, ça se savoure. Avec le meilleur joueur du monde en opposition, ça... Bref, la salle Gaston Médecin connaissait une affluence plus que sympathique pour ce Monaco - Pays d'Aix forcément inédit. Un public qui avait dédaigné les jeux du cirque à quelques mètres de là pour une attraction sans pitrerie. Sans curiosité malsaine non plus.

Accueil chaleureux pour les Karabatic

Si Nikola Karabatic recevait un accueil chaleureux - tout comme son frère Luka d'ailleurs - le millier de spectateurs signifiait avec plus de bruit son soutien au petit poucet de la compétition. Monaco se découvrait de vrais supporters. Oversteyns devenait star d'un soir pour avoir débloqué le compteur rouge et blanc. Hamada se payait une ovation pour la 3e réalisation monégasque qui ramenait les locaux à 13 longueurs d'Aix après seulement 18 minutes de jeu... Public courageux donc comme les joueurs. Public chauvin comme il se doit sur les décisions arbitrales. Public excité par l'arrêt de Reinwarth sur un tir de l'aîné des Karabatic qui succédait à une parade à 6 mètres sur le petit frère ! Public sportif donc, qui n'avait cure du statut des uns et des affaires des autres et n'allait pas lâcher son équipe durant 60 minutes. Pour les trois dernières, ils étaient tous debout. Pour saluer la défaite ! Prêts à bondir sur le terrain au coup de sifflet final pour des photos souvenirs et des autographes... de Luka et Nikola. La supportmania a ses limites tout de même. D'autant que la fratrie se pliait à l'exercice avec un grand sourire.

« C'est toujours particulier de jouer contre une division inférieure, voire très inférieure mais je suis content de rejouer, j'en avais vraiment envie,livrait Niko entre deux photos. C'était sympa, on (son frère et lui) a du soutien partout. On est très bien accueilli. Ce soir, il y avait presque autant de monde que pour le Trophée des champions. Ça fait vraiment chaud au cœur ».

Une soirée qui aura donc satisfait tout le monde. A refaire !

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.