“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Niko Kovac convoque vingt-et-un joueurs pour le déplacement de l'AS Monaco à Nîmes

Mis à jour le 06/02/2021 à 20:01 Publié le 06/02/2021 à 20:00
Incertain après avoir reçu un coup dans un duel contre Nice mercredi, Benoît Badiashile est dans le groupe monégasque qui affrontera Nîmes, ce dimanche à 15h.

Incertain après avoir reçu un coup dans un duel contre Nice mercredi, Benoît Badiashile est dans le groupe monégasque qui affrontera Nîmes, ce dimanche à 15h. Photo : Jean-François Ottonello

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Niko Kovac convoque vingt-et-un joueurs pour le déplacement de l'AS Monaco à Nîmes

Niko Kovac a convoqué vingt-et-un joueurs pour le déplacement à Nîmes, ce dimanche 7 février (15h).

Pour ce match de la 24e journée de Ligue 1, face à la lanterne rouge gardoise qui vient de changer d’entraîneur, seul Gelson Martins (genou) est forfait. L’international portugais poursuit sa phase de réathlétisation.

Incertain après avoir été touché dans un duel avec Kasper Dolberg contre Nice, mercredi lors du derby, Benoît Badiashile figure bien dans le groupe de l’actuel 4e de Ligue 1.

Dans le Gard, l’ASM vise une septième victoire consécutive en championnat et un neuvième match de fil sans défaite.

Gardiens : Lecomte, Majecki.

Défenseurs : Sidibé, Ballo-Touré, Matsima, Maripan, Henrique, Badiashile, Aguilar, Disasi.

Milieux : Fabregas, Golovin, Matazo, Diatta, Diop, Fofana, Tchouaméni.

Attaquants : Jovetic, Volland, Ben Yedder, Pellegri.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.