Rubriques




Se connecter à

Niko Kovac avant le déplacement à Paris: "Les joueurs doivent croire qu’ils peuvent l’emporter"

Monaco (7e, 26 pts) se déplace à Paris (1er, 42 pts), ce dimanche en clôture de la 18e journée de Ligue 1 (20h45).

Elodie Antoine Publié le 11/12/2021 à 14:20, mis à jour le 11/12/2021 à 14:00
L’entraîneur monégasque Niko Kovac veut que son équipe bouscule Paris dans les duels. Photo Jean-François Ottonello

Avant de se rendre au Parc, Niko Kovac s’est exprimé lors du point presse d’avant-match. Le technicien monégasque estime que son équipe n’a rien à perdre et tout à gagner face à l’ogre du championnat.

Sa vision du match à Paris?

On sait ce qu’il s’est passé la saison dernière (l’ASM avait gagné 2-0 au Parc, NDLR). Quelques jours avant, j’avais ressenti une bonne atmosphère au sein du groupe. Je sens que l’équipe est également positive ces jours-ci. Elle aime jouer contre Paris, au Parc, et contre la meilleure équipe du moment en France.

Les joueurs doivent croire en leurs capacités, qu’ils peuvent gagner ce match. Mais y croire ne suffit pas, ils devront aussi le démontrer. On ira à Paris pour jouer à un très haut niveau. Les joueurs ont pris confiance en eux, on grandit doucement. Sur ce match, on ne pourra pas perdre mais seulement gagner. Paris est toujours favori.

 

La clé du match?

On ne pourra pas jouer seulement quarante-cinq ou soixante minutes à 100%. Il faudra être à fond pendant tout le match. Sinon, ce sera insuffisant. On avait proposé du très haut niveau tactiquement et dans la discipline l’année passée à Paris. On avait su se créer aussi quelques opportunités. Il faudra rester ensemble, unis. Que ferons-nous quand nous n’aurons pas la balle? Ce sera la clé demain.

Il faudra qu’on soit forts dans les duels. Lens a très bien joué contre le PSG (1-1, le week-end dernier). Ils ont été presser haut mais vous avez vu aussi qu’il est compliqué de contenir cette équipe pendant toute une rencontre. Si tu ouvres la marque mais que tu ne mets pas le deuxième but, que tu ne concrétises pas tes occasions, Paris peut te faire mal. Lui ne les rate pas.

Les critiques qui touchent Paris et son jeu?

"Je ne peux pas les comprendre. Ils ont onze points d’avance en tête de la Ligue 1. Le PSG est une grande équipe. Il n’y a même pas de discussion pour moi."

Wissam doit faire plus défensivement

Comment défendre sur Messi ou Mbappé?

 

 

On parle de deux joueurs de classe mondiale. Mbappé est très dangereux, intelligent tactiquement et c’est une menace constante. Il attaque la profondeur et peut faire très mal à une défense. Messi descend dans le cœur du jeu, demande les ballons et remonte avec. Si on veut défendre contre ces joueurs et ramener quelque chose de Paris, on ne pourra le faire qu’ensemble. Si vous prenez ces garçons en marquage individuel, c’est difficile.

La concurrence entre Myron Boadu et Wissam Ben Yedder?

Est-ce que Wissam sera titulaire? C’est un secret (sourire). C’est notre buteur n°1, notre capitaine, mais vous devez aussi respecter le travail réalisé actuellement par Myron. Il crée des espaces, prend la profondeur. Wissam, lui, garde la balle et essaie de jouer avec ses partenaires. Je n’oublie pas que c’est le meilleur remplaçant en Europe (l’international français a mis neuf buts en L1 en sortie de banc en 2021, un record) et que Deschamps le place aussi sur le banc en équipe de France. 

J’ai deux options et leur titularisation dépend de l’adversaire. Paris aura davantage le ballon que nous, c’est certain. Demain, défendre sera important et j’attends de chacun un investissement sur ce plan. Wissam doit faire mieux dans ce domaine, aller dans la même direction que Kevin (Volland) ou Myron. Quand il marque, c’est bien, mais nous avons aussi besoin de lui défensivement."

Pour cette rencontre, Monaco ne pourra pas compter sur Cesc Fabregas, Benoît Badiashile (cuisse) et Krépin Diatta (cheville). Kevin Volland, lui, est suspendu.

L’ASM récupère en revanche Guillermo Maripan et Youssouf Fofana, suspendus jeudi soir à Graz en Ligue Europa (1-1).

Dans les rangs parisiens, Neymar (cheville), Draxler (ischios) manqueront à l’appel. Sergio Ramos (fatigue musculaire) et Nuno Mendes (douleur musculaire), eux, sont incertains.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.