“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

MotoGP: Zarco sur le podium en République Tchèque, Quartararo seulement 7e

Mis à jour le 09/08/2020 à 15:33 Publié le 09/08/2020 à 15:29
Johann Zarco a converti sa pole en podium. Une vraie prouesse !

Johann Zarco a converti sa pole en podium. Une vraie prouesse ! Photo AFP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

MotoGP: Zarco sur le podium en République Tchèque, Quartararo seulement 7e

Surprenant poleman au guidon de sa Ducati version 2019, à Brno, le Cannois a transformé l'essai en montant sur la petite marche du podium tandis que le leader niçois du championnat du monde, en manque d'adhérence sur sa Yamaha, a souffert.

On attendait Fabio Quartararo... et on a vu Johann Zarco. Côte à côte sur la grille de départ, le Cannois - en pole - et le Niçois - 2e - ont connu des fortunes diverses, ce dimanche lors de la 3e étape du championnat MotoGP.

Alors qu'il visait la passe de trois, le jeune prodige du team Petronas Yamaha SRT, vainqueur des deux premières épreuves, fut beaucoup moins incisif qu'à Jerez. En délicatesse avec son pneu arrière medium, il est longtemps resté dans le top 3 provisoire avant de rétrograder jusqu'au 7e rang en fin de course.

Celui-ci augmente tout de même son avance au classement pilotes, puisque ses plus proches poursuivants Dovizioso (11e) et Vinales (14e) ont terminé derrière lui. 

L'ancien leader du team varois Tech3, lui, espérait s'inviter dans le top 5. Il aura fait beaucoup mieux : 3e de cette course marquée par le premier succès d'une KTM - celle de l'épatant rookie sud africain Brad Binder - dans la catégorie reine.

Malgré un accrochage avec Pol Espargaro dont il a été jugé coupable, Zarco qui menaçait Franco Morbidelli (Yamaha SRT) pour le gain de la 2e place, a purgé sa pénalité - un "long lap" - sans perte. De quoi offrir à Ducati et à l'équipe espagnole Reale Avintia un podium inespéré.

"J'ai pris un mauvais départ, donc il va me falloir travailler ce paramètre," a commenté le Cannois. "Après, je me sentais bien dans les virages, le rythme était bon. Concernant l'accrochage avec Pol, je m'infiltre à l'intérieur et je garde ma ligne. On se touche, malheureusement. Je pensais que le "long lap" allait me coûter deux ou trois places, mais non ! C'est super de retrouver le podium. Je savoure l'instant présent en espérant prolonger ma progression la semaine prochaine en Autriche."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.