“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco vise la pole

Mis à jour le 12/11/2017 à 05:11 Publié le 12/11/2017 à 05:11

Monaco vise la pole

Face à la SIG Strasbourg, la Roca Team espère prolonger sa série et récupérer la tête

Un retour aux bonnes vieilles habitudes ? Le Mans s'étant pris les pieds dans le tapis à Hyères-Toulon, le premier rang de la ProA s'offrira de nouveau à l'AS Monaco en cas de victoire ce soir sur la SIG Strasbourg. Une image devenue coutumière depuis 2015 !

Sur le papier, la Roca Team a ce qu'il faut pour remplir la mission, tant elle se montre impressionnante depuis octobre (11 victoires en 12 matches, ProA et BCL confondues). Avec sa ligne arrière de gala (Cooper, Craft, Robinson, Lacombe), sa révélation Chris Evans à l'aile, et son pivot aussi inspiré que bien servi (Kikanovic), la Roca Team du capitaine Amara Sy a tendance à faire planer le danger d'un peu partout. Et comme la défense est toujours une spécialité maison...

Du côté strasbourgeois, ça va mieux. La gifle infligée à Gravelines (73-50) et le succès au buzzer en BCL face à l'AEK Athènes (avec un grand Zack Wright, 26 points, qui retrouve Gaston-Médecin) montrent que les ajustements de Vincent Collet portent leurs fruits. Pour l'instant, c'est un retour dans le Top 8 que vise la SIG, finaliste malheureux des 5 derniers play-offs. L'arrière US David Logan (18 pts), le meneur Dixon (14,1 pts), l'intérieur Atkins (12,3 pts, 6,6 rebonds) et l'international Louis Labeyrie (12,9 pts, 8,9 rebonds) peuvent faire la différence, tout comme le dernier arrivé, l'imposant pivot croate Miro Bilan (2,13m).


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.