Rubriques




Se connecter à

Monaco vise haut

Sur le parquet d'Orléans, la Roca Team espère consolider sa place dans le trio de tête...

François Paturle Publié le 12/12/2015 à 05:08, mis à jour le 12/12/2015 à 05:08
DeMarcus Nelson, atout maître de la Roca Team.
DeMarcus Nelson, atout maître de la Roca Team. J-F. Ottonello et C. Dodergny

Séance shooting au Palais des sports d'Orléans, hier soir pour la Roca Team. Les hommes de Zvezdan Mitrovic remettront ça, de bonne heure ce matin. C'est une habitude pour l'ASM, cette volonté de domestiquer un peu les éléments extérieurs, de mieux sentir les rebonds du cercle. Pour son 6e déplacement de la saison, la Roca Team, au complet, va devoir assumer son statut d'équipe à battre et attendue au tournant.

2e æquo (avec Gravelines), en embuscade derrière le leader Villeurbanne, l'AS Monaco reste sur un succès d'importance, contre Le Mans (79-72), quand son adversaire orléanais vient d'accuser le coup de la panne sèche (trois défaites d'affilée) depuis son exploit au Mans le 21 novembre (69-65).

 

« On n'a pas douze joueurs interchangeables comme Monaco, il faut que nos joueurs majeurs assument nos responsabilités », glisse le meneur Antoine Eto sur le site du Orléans-Loiret-Basket.

Emmenée par l'intérieur US Marcellus Sommerville (champion de France avec Cholet en 2010), la bande à Pierre Vincent possède aussi des arguments offensifs, à l'image du shooteur US passé par Antibes, Darnell Harris (15/33 à trois points cette saison). À l'ASM de contenir la révolte des gars du Loiret. Une Roca Team qui aimerait fêter de la meilleure façon la sélection pour le All-Star Game de Yakuba Ouattara, DeMarcus Nelson et du coach Mitrovic. Pour cette bataille d'Orléans, la Roca Team, reine du money-time ces dernières journées, devra encore avoir les nerfs solides.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.