“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco veut décoller Kika, monsieur 1000 et +

Mis à jour le 29/01/2019 à 05:17 Publié le 29/01/2019 à 05:17
Kikanovic, Lacombe, Barry, Joseph, J. Jones et toute une Roca Team unie pour tenter d’aller chercher un billet pour les quarts de finale de l’EuroCup. Enjeu majeur ce soir au Louis-II.

Kikanovic, Lacombe, Barry, Joseph, J. Jones et toute une Roca Team unie pour tenter d’aller chercher un billet pour les quarts de finale de l’EuroCup. Enjeu majeur ce soir au Louis-II. ASM Basket/Serge Haouzi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco veut décoller Kika, monsieur 1000 et +

Face aux Albatros de Berlin, la Roca Team joue gros et peut décrocher son billet pour les quarts

Escaladez le mur... Évidemment, face à Berlin, l’image est facile, mais la réalisation va sans doute demander à l’ASM de déplacer des tonnes de volonté, sans oublier les indispensables petites pelletées d’adresse et de réussite.

Si l’Alba (encore en Euroligue il y a 4 ans) possède une solide culture européenne, Monaco, finalement, n’en est qu’à sa première participation en EuroCup, et à ce stade, accéder déjà au Top 8 prendrait des airs de petit exploit. Battue à la maison par le Partizan, mais relancée par sa démonstration contre Gravelines samedi, la Roca Team a prouvé sa capacité de remobilisation... Ce soir, elle récupère son meneur Lazeric Jones, qui a repris le collectif vendredi et devrait donner un coup de main face aux vice-champions d’Allemagne. Vainqueur à l’aller (83-74), l’Alba n’est autre que la meilleure attaque du Top 16 (87,6 pts/match) et l’équipe qui fait le mieux circuler la balle (23,6 passes). Face à Vilnius (87-85), le meneur islandais Martin Hermannsson (ex-Reims), a tout renversé (25 pts, 6/8 à 3-pts). L’ailier lituanien Rokas Giedraitis (13,9 pts), l’intérieur US Luke Sikma - fils de la légende Jack Sikma - l’ailier allemand Niels Giffey, l’arrière serbe Stefan Peno, le pivot camerounais Nnoko, notamment, forment des menaces permanentes. Berlin joue bien, Berlin shoote bien. Mais si l’ASM défend dur et « joue avec sa tête », comme dit coach Filipovski, tout est assurément possible. Y compris le meilleur.

Du haut des 2,11m et de ses 30 printemps, Elmedin Kikanovic, marié à une Belgradoise et papa d’un petit garçon, fait partie d’un cercle fermé : celui des joueurs ayant inscrit 1000 points et plus dans toute l’histoire de l’EuroCup.

‘’Kika’’, qui disputa aussi l’EuroCup sous le maillot de l’Etoile Rouge et de l’Alba Berlin, détient aussi un record à lui seul : celui du nombre de paniers à 2-points inscrits dans la compétition (414). Le tout avec une adresse brevetée (57,2 %). Meilleur marqueur européen de la Roca Team (15,4 pts), très rarement dans un mauvais soir, ainsi va Kikanovic : jamais du genre à se plaindre, plus sûrement le type de joueur - et d’homme - sur lequel une équipe, un coach et un club peuvent s’appuyer sur le long cours.

« Il est toujours positif, il a beaucoup d’expérience, il trouve toujours les mots qu’il faut dans le vestiaire », relève Oleksiy Yefimov, le directeur exécutif de la Roca Team.

« Kika possède son shoot à mi-distance qui permet d’étirer les défenses. Il a aussi un gros QI basket et n’est pas égoïste. Lors du dernier match face au Partizan, il délivre 5 passes décisives. Il crée des espaces dont peuvent profiter ses équipiers ».

L’arrivée d’Eric Buckner, fort défenseur, formidable contreur, complémentaire du Bosnien, a redistribué les cartes, permettant à Kika de glisser au poste 4 en attaque. Le retour en forme de Georgi Joseph et les qualités de shooteur et rebondeur de Jarrod Jones donnent au secteur intérieur monégasque des atouts qui ne passent pas inaperçus.

« Arriver en 1/4 de finale, pour la première participation de Monaco en EuroCup, c’est notre grand objectif, avoue Kikanovic. On est prêts à donner plus que 100 % pour y parvenir ». Pour lui, aussi, un quart serait une première. Il y tient. Le pivot a le jeu dans la peau. Pas le moindre tatou sur le torse, la nuque ou les bras (à l’ancienne, un peu !), mais une volonté ancrée, chevillée au corps. « Contre Gravelines, on a montré tous ensemble notre capacité à jouer avec beaucoup d’intensité pendant 40 minutes. Cela doit nous donner confiance. Ce retour contre l’Alba est un très grand rendez-vous ». L’Alba Berlin fut son ancien club. Chez les Albatros, il laissa une grosse empreinte. Ce soir, c’est l’ASM qui veut prendre son envol.

8


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.