“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Monaco sur sa lancée ?

Mis à jour le 14/10/2017 à 05:19 Publié le 14/10/2017 à 05:19
Gerald Robinson fait le spectacle. A confirmer ce soir contre Cholet.	(Ph. M. Alesi)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco sur sa lancée ?

L'ASM, séduisante, vise un 4e succès d'affilée face à Cholet

Ce Monaco-là est en train de grandir plus vite que prévu...

Le spectacle rendu face à l'ASVEL (83-68) et la correction infligée à Utena en Champions League (90-56) ont porté les signes d'un collectif déjà capable de parler le même langage. Or, après la saignée vécue à l'intersaison, d'aucuns voyaient l'ASM comme une cylindrée sinon très affaiblie du moins pas en mesure de reprendre rapidement le flambeau de la Roca Team 2016/17.

Or, cela se sent, Mitrovic tient déjà les pièces de son nouveau puzzle. Monaco n'est plus vraiment ce rouleau compresseur bâti pour étouffer sa proie. Mais la défense est toujours dans l'ADN du club et le talent de certains offrent de nouvelles options. Ainsi, Gerald Robinson (du basket plein les phalanges!) apporte vitesse, adresse et créativité. Aaron Craft, l'ancien d'Ohio State, est de la trempe des bâtisseurs. Elmedin Kikanovic est un fort scoreur dans la peinture, nouveau profil sur le Rocher. Et Chris Evans, inconnu au bataillon à son arrivée, est un ailier complet, gros dunkeur.

« Notre croissance ne sera peut-être pas rectiligne d'autant qu'un calendrier délicat nous attend, avec de longs déplacements en Coupe d'Europe », prévient Mitrovic. En attendant, la Roca Team va tenter de signer ce soir contre Cholet sa 4e victoire d'affilée, ProA et BCL confondues. Mal parti, le club des Mauges s'est donné de l'oxygène à la faveur d'un premier sucès à la Meilleraie face à Dijon (75-73). À l'arrière, le duo français Jonathan Rousselle (13 pts, 4 rebonds, 2 passes) - David Michineau (12,5 pts, 3 passes) tire son épingle du jeu. Mais le groupe de Philippe Hervé a besoin d'un apport plus important de son contingent étranger. La Roca Team part favorite, à elle de donner encore du plaisir à son public.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.