“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco sans filet !

Mis à jour le 29/05/2016 à 05:08 Publié le 29/05/2016 à 05:08
Deux candidats (ici DJ Cooper et Andersen) pour une seule place en finale : la lutte s'annonce encore coriace à l'Astroballe.

Deux candidats (ici DJ Cooper et Andersen) pour une seule place en finale : la lutte s'annonce encore coriace à l'Astroballe. PQR/Le Progrès, J.F.O. et MaxPPP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco sans filet !

L'ASM, pour éviter l'élimination, doit impérativement s'imposer ce soir à Villeurbanne

Si Monaco perd à Villeurbanne, ce soir, le 1er de la saison régulière sera en vacances et ne rejoindra pas Strasbourg en finale. Après les trois premières manches, l'ASVEL mène 2 manches à 1, à une victoire de la finale.

À chaque fois, le combat fut intense, âpre, haché... Tout sauf un concours de beauté. Mais une vraie bataille. Voici quelques points vitaux pour que l'ASM renverse la vapeur ce soir à l'Astroballe et s'offre une 5e manche décisive mardi à Gaston-Médecin.

Depuis 2 matches, Casper Ware est cadenassé, et l'ASVEL, tout autant que l'ASM, est à la peine offensivement. Un facteur clé à préserver pour ne pas s'exposer à l'euphorie de la Green Team.

Depuis le début de la série, les organismes sont soumis à rude épreuve. Vendredi, dans la fournaise de l'Astroballe (30 degrés), les hommes de Mitrovic ont eu besoin de glace sur la nuque lors des temps-morts. Hier soir, les orages étaient de sortie à Lyon et la température pourrait chuter d'une dizaine de degrés dans la capitale des Gaules. De quoi offrir un peu d'oxygène à une escouade monégasque plus limitée que l'ASVEL dans les rotations.

L'ASM doit améliorer ses pourcentages, notamment à 3 pts, où la Roca Team tourne à moins de 30% depuis le début de la série. Face au pressing étouffant de l'ASVEL, il faudrait réussir à faire mieux pour déstabiliser la Green Team.

4. Compter sur ses cadres dans le money-time.

Vendredi, la Roca Team, sur les rotules, n'a pas inscrit un point dans les 3 dernières minutes. MM. Shuler, Cooper, Uter, Gladyr, Cel, Sy et consorts savent qu'ils doivent corriger ça...

En l'absence de Ouattara et Mitchell, la Roca Team se retrouve dégarni au rayon des lignes arrières et des manieurs de ballon.

Cooper, Shuler et Gladyr devront avoir la santé et ne pas se retrouver trop vite pénalisés par les fautes, auquel cas la situation pourrait devenir de plus en plus compliquée.

L'ASVEL mène au score, joue à la maison et, au contraire de l'ASM, ne déplore pas de blessés. Les signaux sont favorables à la Green Team de JD Jackson, mais en interne, la Roca Team s'est jurée d'y croire et de se battre jusqu'au bout. Le meilleur moyen de s'attirer les grâces de la réussite.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.