“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco s'offre un festival offensif contre Saint-Gilles

Mis à jour le 13/02/2018 à 05:17 Publié le 13/02/2018 à 05:17
Neuf essais, 53 points inscrits… Un dimanche parfait pour Monaco !

Neuf essais, 53 points inscrits… Un dimanche parfait pour Monaco ! J.B.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco s'offre un festival offensif contre Saint-Gilles

Les joueurs de Ludovic Chambriard et de Sylvain Masson n'ont pas fait dans la dentelle face au dernier du classement.

Les joueurs de Ludovic Chambriard et de Sylvain Masson n'ont pas fait dans la dentelle face au dernier du classement. Neuf essais ont été inscrits pour récolter une victoire pleine de panache !

Le doute n'a pas sa place à l'ASM Rugby. Bousculés à Fos/Istres il y a deux semaines, les Monégasques n'ont pas tardé à se reprendre : une victoire expéditive contre Saint-Gilles (53-13), samedi dernier au Val d'Anaud, avec le bonus offensif en prime. « C'était exactement la réaction attendue après notre défaite. Il était important de prendre les cinq points et d'être décisif offensivement », se réjouit l'entraîneur des avants, Sylvain Masson.

Si ses joueurs ont d'abord concédé une pénalité, ils ont su mettre en place leur rugby et répondre en force. Canino a montré l'exemple, aplatissant par deux fois en sept minutes (12-3, 17'), puis a été imité par un autre doublé signé Vallarino (22' et 38'). Cinq essais asémistes ont été inscrits en première période mais Sylvain Masson a trouvé son équipe plus appliquée après le retour des vestiaires. « En seconde mi-temps, on a été bien plus sérieux. On a mieux alterné et déblayé, tout en mettant du rythme. Jusque-là, on bégayait notre rugby. »

Le match à Cévenol est attendu

La rencontre se transformait alors en orgie offensive. Jaber ne laissait aucun répit à Saint-Gilles, Negre lui emboîtait le pas, puis Uatini y allait également de son doublé (46-13, 72'). Une déferlante rouge et blanche qui ne pouvait s'achever que par un troisième essai de l'intenable Canino et une nouvelle transformation de Suzzoni (53-13, 77'). « Ce qui m'importe, à présent, c'est le match à Cévenol qui ressemblera énormément à notre affrontement contre Fos/Istres », reprend l'entraîneur des avants. Ses joueurs se déplaceront dimanche chez le dixième et tenteront de conserver leur troisième place : « On sera attendu dans le combat. Il faudra donc être fort dans les zones de ruck et avoir une bonne liaison entre nos avants et nos trois-quarts pour répondre à l'adversaire. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.