“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco respire mieux

Mis à jour le 07/03/2012 à 08:22 Publié le 07/03/2012 à 07:11
Très bonne opération en terre angevine pour l'ASM du capitaine Ludovic Giuly.

Très bonne opération en terre angevine pour l'ASM du capitaine Ludovic Giuly. Le Courrier de l'Ouest

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco respire mieux

Vainqueur à Angers, l’ASM enregistre son troisième match sans défaite. L’opération maintien est en bonne voie, mais il y a encore beaucoup de travail

Vainqueur à Angers, l’ASM enregistre son troisième match sans défaite. L’opération maintien est en bonne voie, mais il y a encore beaucoup de travail

L'ASM a poursuivi sa série de résultats positifs en dominant hier Angers, et revient à un point du premier non-relégable (Le Mans). Un résultat logique tant l'équipe angevine, privée d'une dizaine de joueurs blessés ou suspendus, fut hors du coup mais un résultat qui aurait pu lui être plus défavorable si Charbonnier n'avait pas raté son penalty dans les dernières minutes de la partie.

Les deux équipes mettaient de longues minutes à rentrer dans la partie. Trop approximative et en cruel manque d'adresse, aucune des deux formations ne se créaient d'occasions franches. La vivacité de Gomez posait problème aux Monégasques qui tenaient et qui allaient même inscrire le premier but de la rencontre.

À la 25e minute, Salli était bousculé par Fall dans la surface mais n'obtenait pas le penalty. Sur le contre, Doré, idéalement servi par

Charbonnier, profitait d'une mésentente entre Hansson et Subasic pour ouvrir la marque (1-0, 24e). Le Suédois avait beau s'en prendre à son gardien, sa responsabilité était clairement engagée. Monaco ne tardait toutefois pas à réagir. Sur un coup franc bien tiré par Tzavellas, Ibrahima Touré échappait au marquage de Fodé Doré et égalisait (1-1, 28e).

Le réalisme de Touré

Charbonnier, de la tête, sur des services de Deroff (33e) et Gomez (35e) s'élevait plus haut que tout le monde mais ne cadrait pas. Le meilleur buteur du championnat pouvait s'en mordre les doigts car dans la minute suivante, Touré inscrivait son deuxième but de la soirée.

L'avant-centre contrait (de la main ?) un dégagement de Couturier et s'en allait battre Jérôme Hiaumet (1-2, 36e). Archi-réaliste, l'ASM rentrait aux vestiaires avec un avantage mérité.

Après la pause, sur son premier ballon, le rentrant Keserü était à deux doigts d'offrir le deuxième but à son équipe mais son coup franc était boxé par le portier rouge et blanc (64e).

Monaco se contentait ensuite de gérer son très bon résultat mais se heurtait aux contres angevins. Et c'est sur une de ces situations que Keserü, servi par Gomez, était bousculé par Tzavellas. Penalty et carton rouge pour le Grec. Charbonnier avait alors la balle d'égalisation au bout du pied mais l'attaquant, pas dans son assiette, et qui sera finalement exclu dans les minutes suivantes, ne cadrait pas (84e).

Angers avait raté sa dernière chance et, malgré un dernier coup-franc vicieux de Keserü (90e+2) s'inclinait pour la dixième fois de la saison.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.