“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco reçoit La Crau pour son premier match à domicile

Mis à jour le 21/09/2019 à 10:12 Publié le 21/09/2019 à 10:12

Laura Arcoleo

Monaco reçoit La Crau pour son premier match à domicile

Ce soir, l’AS Monaco Handball fait sa rentrée à domicile.

Ce soir, l’AS Monaco Handball fait sa rentrée à domicile. Après une très belle victoire acquise à Marseille d’un but le week-end dernier (31-32) les hommes de Maher Daly affronteront La Crau, vainqueur de Draguignan lors de la première journée (30-28). L’entraîneur des Rouge et Blanc, Maher Daly, se confie juste avant ce premier rendez-vous à l’Espace Saint-Antoine.

« J’ai un groupe uni »

« Le week-end dernier nous avions réussi l’impensable en gagnant à Marseille alors que nous étions à 8-1 dès la 10’minute de jeu. Petit à petit la tendance s’est inversée et j’ai vu mon groupe défendre plus haut ce qui a obligé Marseille a tiré de loin. Nos gardiens ont fait du bon travail et nous avons bien mené nos contres. Cette saison, j’ai un groupe différent de la saison dernière. Il y a de nombreux jeunes et je souhaite que les anciens jouent un véritable rôle dans ce groupe. L’ambiance est excellente et mon groupe est uni. Nous travaillons le physique avec Eddy-Marc Boyer qui est le préparateur. C’est essentiel, cela peut changer le cours d’un match. Cette saison il peut y avoir des surprises, c’est une poule homogène. À nous de donner le meilleur. J’espère que ce premier match à domicile permettra de confirmer la victoire à Marseille. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.