“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco - Porto :

Mis à jour le 26/09/2017 à 05:28 Publié le 26/09/2017 à 05:28
Pour sa première à domicile en Ligue des champions, l'ASM est très attendue.

Pour sa première à domicile en Ligue des champions, l'ASM est très attendue. J-F. Ottonello

Monaco - Porto :

Les Monégasques accueillent Porto ce soir en Ligue des champions. Un club fréquenté dans le passé par Moutinho ou encore Falcao. Une rencontre forcément particulière...

Pour la première à domicile en Ligue des champions cette saison, les Monégasques ont l'occasion de plonger sous l'eau la tête d'un concurrent de taille : le FC Porto.

Et ce, dès la deuxième journée. Pour la réception du Besiktas, l'équipe de l'ancien Nantais Sergio Conceiçao s'est inclinée face aux Turcs 1-3. Un deuxième revers d'affilée sonnerait franchement faux et c'est presque dos au mur que les Portugais débarquent au Louis-II.

De l'autre côté, le nul ramené de Leipzig par l'ASM grâce à un but de Tielemans, ne demande qu'à être bonifié ce soir. Étincelant en championnat, Monaco a plutôt subi sur le terrain lors de sa première sortie européenne.

Mais c'est avec expérience et force de caractère que la bande à Jardim a ramené ce point d'Allemagne.

Dernièrement, la large victoire à Lille (4-0) a permis au coach portugais de gérer la fatigue de son groupe.

Stevan Jovetic, auteur d'un but, a joué un peu plus d'une heure et devrait débuter. Lemar, blessé à la cuisse, a signé son retour pour un petit quart d'heure. Sidibé, suspendu, a pu souffler. Seul Subasic, touché à la cheville, est forfait. Mais l'expérimentée doublure, Diego Benaglio, a réalisé jusqu'ici un sans-faute..

Tout ça pour dire que Leonardo Jardim a bien sous la main toutes les munitions nécessaires. « J'ai vu tous les matches et je trouve qu'ils ont même plus de fougue sur le plan offensif que l'an passé », estimait Conceiçao.

Depuis la finale perdue de 2004, les Monégasques n'ont plus croisé la route du FC Porto. Pourtant, les passerelles entre les deux clubs sont évidentes.

Dans la deuxième version du projet de l'AS Monaco, les dirigeants russes se sont inspirés de la politique du FCP. Et notamment dans la capacité qu'a le club lusitanien de bien recruter et vendre au fil des saisons.

Ils sont nombreux à avoir connu le maillot bleu et blanc (lire par ailleurs) : Ricardo Carvalho avait été sacré sur le toit de l'Europe à Gelsenkirchen, sous la patte de José Mourinho. Sans oublier James Rodriguez, qui avait accompagné il y a cinq ans Moutinho en Principauté. Le Portugais est toujours là, tout comme Falcao. Ensemble, ils ont permis aux Dragons de remporter la Ligue Europa et le championnat (2010-11).

Aujourd'hui, le duo fait les beaux jours de Monaco.

Porto pour exemple, c'est maintenant du passé. Car désormais, sous l'impulsion d'un Leonardo Jardim inspiré, l'élève a supplanté le maître. Le titre remporté en L1 la saison passée en atteste. Sur les trois dernières saisons, Monaco a disputé un quart et une demie de Ligue des champions.

De son côté, Porto n'a plus été sacré dans son pays depuis 2013. En Europe, depuis 2011, les Portugais n'ont plus jamais atteint les demi-finales. Champion de France, et champion du monde du mercato. Voilà la carte de visite de l'ASM.

Reste à tenir les promesses de cette dernière.

Et ça commence dès ce soir.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct