“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Monaco: le président de l'ASM Basket volé par ... son agent de sécurité

Mis à jour le 05/11/2016 à 05:25 Publié le 05/11/2016 à 05:25
Mi-août l'appartement de Sergei Diadechko était cambriolé.

Mi-août l'appartement de Sergei Diadechko était cambriolé. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco: le président de l'ASM Basket volé par ... son agent de sécurité

Un coffre-fort qui se volatilise, le silence de la Sûreté publique, et une victime qui veut la discrétion… C'était en août : Sergei Diadechko, président de l'ASM Basket SA, était victime du vol d'au moins 5 millions d'euros de bijoux.

Un coffre-fort qui se volatilise, le silence de la Sûreté publique, et une victime qui veut la discrétion… C'était en août : Sergei Diadechko, président de l'ASM Basket SA, était victime du vol d'au moins 5 millions d'euros de bijoux. Y avait-il autre chose dans le coffre-fort ? Personne ne peut le dire, rien n'ayant été encore retrouvé… Mais l'auteur présumé a, lui, bel et bien été arrêté et coffré ! Le vol aurait été commis le 12 août, à 5 heures, et découvert trois jours plus tard seulement. « Il s'est fait sans effraction, avec un diable, explique Régis Bastide, commissaire de police, présent aux côtés de Jacques Dorémieux hier. L'enquête s'est donc rapidement orientée vers une piste interne. » Le 8 octobre, à l'aéroport de Moscou, les autorités russes ont placé sous écrou extraditionnel un Lituanien, employé de sécurité de la famille Diadechko jusqu'au printemps dernier. Il sera entendu à Monaco les prochaines semaines. Il encourt jusqu'à dix ans de prison.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.