“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco, le favori

Mis à jour le 23/12/2017 à 05:15 Publié le 23/12/2017 à 05:15
Le dernier rendez-vous de l'année à la maison pour l'impressionnant leader monégasque.

Le dernier rendez-vous de l'année à la maison pour l'impressionnant leader monégasque. Cyril Dodrgny

Monaco, le favori

La Roca Team, qui reste sur 8 victoires, reçoit en leader une équipe du Portel pas au mieux

Une grosse cote dans toute sa splendeur, déposée au pied du sapin, pardon, du Rocher.

Le Portel a-t-il déjà battu Monaco en Pro A ? Non, le bilan depuis 2015/16 est de 4-0 pour la Roca Team.

La Roca Team est-elle en forme ? Oui, le leader affiche même une réussite insolente avec 8 victoires d'affilée à cheval sur la ProA et la Champions League, avec un dernier carton infligé mardi soir à Hapoel Holon (94-64).

Le Portel est-il dans une bonne dynamique ? Pas trop. Carter n'a pas fait oublier Dorsey à la mène, et après un bon début de championnat, l'ESSM reste sur quatre défaites d'affilée, il est vrai de justesse concernant les deux dernières face à deux gros clients (79-88 à Limoges et 75-80 à la maison contre Strasbourg).

Donc, Le Portel a-t-il une chance de s'imposer ce soir à Monaco ? On ne dira pas non, car le basket reste le basket, que la ProA en a vu d'autres et que la bande à Girard n'est pas du genre à lâcher l'affaire facilement. Chez les Verts du Portel, fier bastion nordiste et superbe promu la saison passée (7e), les valeurs de combativité sont même portées en étendard. On dira donc oui, mais sans mettre une pièce pour autant... Car peu importe la période, la Roca Team ne concède guère de cadeaux. On a encore dans la tête le dunk de l'année signé Chris Evans, mardi face à l'Hapoel, témoignage d'une équipe qui s'ennuie quand elle ne monte pas en régime. Or, Monaco n'aime pas s'ennuyer.

Au Portel, la belle raquette US, Hassel (alias « le Tank») - Donaldson, est toujours d'actualité, même si ce dernier a connu quelques pépins physiques (dos). L'arrière Trae Golden, capable de planter 50 points en série A2 italienne, va livrer un duel intéressant avec Robinson. Après tout, encore du spectacle et un beau match, histoire de finir l'année chaudement à Gaston-Médecin, on n'en demandera pas plus. F.P.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct