“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco, la preuve par 9

Mis à jour le 29/11/2019 à 10:08 Publié le 29/11/2019 à 10:08
Norris Cole (22 pts, 8 passes) a fait parler la classe à Châlons.	(Ph. archives C.D.)
Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Monaco, la preuve par 9

Victorieuse à Châlons face au CCRB, la Roca Team s’accroche au rythme de l’ASVEL

Monaco a réalisé une prestation solide hier soir à Châlons face au Champagne Châlons Reims Basket qui a subi sa 5e défaite en sept matches à domicile (100-89). L’ASM a ainsi glané sa 9e victoire de la saison en atteignant la barre des 100 points pour la deuxième fois après Orléans lors de la 8e journée (108-76), et la première fois à l’extérieur.

Pourtant, la Roca Team a été accrochée jusqu’à la fin du 3e quart-temps (69-69, 30e) alors qu’elle avait pris un départ qui pouvait laisser penser qu’elle allait connaître une soirée plus tranquille (18-9 à la 8e minute). Mais, comme ils s’y attendaient, les hommes de Sasa Obradovic sont tombés sur une formation du CCRB qui n’a rien lâché et qui a recollé au score petit à petit grâce à son esprit collectif et ses bonnes intentions défensives qui lui ont fait gagner la bataille du rebond (44 contre 34).

Malgré tout, Yakuba Ouattara, précieux à longue distance, notamment dans le 3e quart-temps (3 sur 3 à 3-pts), et ses coéquipiers ont mieux terminé la partie, à l’image d’un Will Yeguete déchaîné dans la peinture (19 points, 9 rebonds).

Peut-être une histoire de fraîcheur, Monaco ayant dominé Nanterre dimanche à la maison alors que Châlons-Reims s’est rendu à l’Astroballe de Villeurbanne lundi où il a tenu la dragée haute au leader invaincu de la Jeep Elite.

Hier soir dans la Marne, l’ASM a surtout pu compter sur son nouveau meneur américain estampillé NBA, Norris Cole, qui a rendu une feuille de stats remarquable (22 points et 8 passes décisives en 29 minutes de présence sur le parquet).

Parfait de maîtrise, de vista et d’opportunisme, l’ancien ‘’guard’’ des Heat sera à n’en pas douter précieux pour la suite des opérations. Monaco monte en régime...

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.