“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco l'a fait !

Mis à jour le 30/03/2017 à 05:26 Publié le 30/03/2017 à 05:26
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco l'a fait !

La Roca Team, vainqueur sur le parquet de Sassari (79-76) avec un énorme Zack Wright et un Sergii Gladyr exceptionnel, disputera le Final Four de la Ligue des champions du 28 au 30 avril

Face au champion d'Italie en 2015, l'ASM a constamment maîtrisé la situation face (+3 à la pause, +9 après trois quart-temps) et n'a pas eu à regretter sa fin de match ratée en Principauté, où son avance avait fondu de 22 à 11 points en quelques minutes. En l'absence du shooteur Jamal Shuler, blessé, et de Yakuba Ouattara, également blessé, les Roca Boys ont joué en héros.

C'est un autre Américain, le meneur Zack Wright, qui a sorti un match phénoménal (26 points, 8 rebonds, 7 passes), prenant sa revanche de l'aller où il avait été rapidement pénalisé par les fautes. L'Ukrainien Sergiy Gladyr a ajouté 20 points, signant un exceptionnel festival d'adresse à 3 pts (6 sur 9). Finalement, c'est très tôt dans ce retour que Gladyr a commencé à écœurer les Italiens sur la zone et refroidi une salle pourtant prête à s'enflammer à tout moment. L'on jouait depuis 5 minutes à peine, et Sassari menait 11-8, ayant grignoté une partie de son retard. Posté à 9 mètres du cercle, non loin du rond central, Gladyr a reçu la balle, fixé le cercle un bref instant, et dégainé avec un aplomb fascinant : ficelle ! L'ASM enchaînait par un 10-0, prélude d'une partie magnifiquement maîtrisée. Cap sur les demis...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.