Rubriques




Se connecter à

Monaco III s'offre le leader

Le leader du championnat n'a pas fait long feu au stade de la Plage-Marquet face à l'ASM III et est reparti avec 4 buts dans ses bagages sans en rendre un seul.

harold girard Publié le 08/05/2017 à 05:12, mis à jour le 08/05/2017 à 05:12
Ancien pro de l'ASM et de l'OGCN, Camel Meriem mène désormais le jeu de la DHR monégasque.
Ancien pro de l'ASM et de l'OGCN, Camel Meriem mène désormais le jeu de la DHR monégasque. Cyril Dodergny

Le leader du championnat n'a pas fait long feu au stade de la Plage-Marquet face à l'ASM III et est reparti avec 4 buts dans ses bagages sans en rendre un seul.

Monaco, qui revenait d'une défaite à l'extérieur, était bien déterminé à se reprendre. Cependant, au fil de la première mi-temps, l'agressivité monégasque déclinait face à une équipe d'Arles costaude défensivement. Les visiteurs prenaient le jeu à leur compte. Khannous, qui gratifiait le public de ses gestes techniques depuis le début de la rencontre, voyait sa frappe heurter les deux montants sans rentrer dans le but.

 

Mais à l'approche de la mi-temps, le Monégasque Rinaldi, profitant d'une récupération haute de son équipe, éliminait son défenseur puis, face au gardien adverse, servait Finelli qui n'avait plus qu'à pousser le ballon dans le but vide (1-0, 39'). C'était le score à la pause.

Au retour des vestiaires, l'AC Arles prenait un gros coup de massue en concédant un deuxième et un troisième but coup sur coup (2-0, 52', 3-0, 54'). Le premier sur un penalty transformé par l'adroit Florier, suite à une faute sur le très rapide Finelli, grâce à un lob de Rinaldi parti en profondeur. Ce dernier corsait même l'addition en renard des surfaces pour étriller le leader (4-0, 65').

En fin de partie, les esprits s'échauffaient et M. Messisha était obligé de sortir le carton jaune à plusieurs reprises pour calmer les deux équipes, essoufflées par ce match joué sous un soleil de plomb.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.