“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco II toujours à l'arrêt

Mis à jour le 26/12/2018 à 12:11 Publié le 16/12/2018 à 12:11
Les Monégasques de Faivre ont concédé un quatrième revers de rang, hier soir.

Les Monégasques de Faivre ont concédé un quatrième revers de rang, hier soir. Sylvain Mustapic

Monaco II toujours à l'arrêt

En difficulté ces dernières semaines, la réserve de l'AS Monaco ne s'est pas rassurée, hier soir à Pierre-de-Coubertin.

En difficulté ces dernières semaines, la réserve de l'AS Monaco ne s'est pas rassurée, hier soir à Pierre-de-Coubertin. Elle a enregistré un quatrième revers consécutif sans marquer, cette fois face à l'Athlético Marseille (0-1). Les jeunes Monégasques étaient bousculés dès l'entame de match où les Provençaux se procuraient plusieurs situations nettes. Les tentatives de Nehari (2') puis Ba (9') frôlaient à chaque fois le poteau asémiste. Ce même montant qui venait, ensuite, sauver Henin en repoussant la tentative de Ba au sortir d'un joli numéro pour éliminer Kote (12').

A force de subir, l'ASM finissait par craquer. Sur une mésentente entre Henin et son défenseur, ce dernier dégageait plein axe. Seymand profitait du mauvais positionnement du portier suite à sa sortie pour tenter sa chance des 18 mètres sans contrôle et ouvrir le score (0-1, 19'). Pas sereins derrière, les Monégasques étaient dans le dur. Quelques minutes plus tard, Amiri manquait de doubler la mise sur une nouvelle sortie manquée du gardien de l'ASM (27').

Au retour des vestiaires, les Rouge et Blanc revenaient avec de meilleures intentions et se créaient enfin quelques situations. Sur deux services d'Antonucci, Gouano se montrait trop maladroit (62', 77') pour égaliser. Plutôt bien en place, l'Athlético avait des coups à jouer en contre, mais ces derniers étaient mal négociés. A ne pas tuer le match, les Bucco-Rhodaniens jouaient forcément à se faire peur. Ce fut le cas sur une reprise avec rebond d'Abanda qui lobait Lejeune. Le capitaine Mramboini sauvait les siens de la tête sur sa ligne alors que son gardien était battu (83'). La chance monégasque de décrocher quelque chose était passée et l'ASM reste ainsi engluée dans la zone rouge, en attendant des jours meilleurs après la trêve.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct