“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco II évite le piège Le Cannet remet le contact

Mis à jour le 30/10/2016 à 05:07 Publié le 30/10/2016 à 05:07
Monaco a souffert en 2e période.

Monaco a souffert en 2e période. J.-F. O.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco II évite le piège Le Cannet remet le contact

Bousculés, les réservistes de l'ASM ont assuré l'essentiel hier en disposant de Montpellier (2-0), et en profitent pour grimper sur le podium.

Bousculés, les réservistes de l'ASM ont assuré l'essentiel hier en disposant de Montpellier (2-0), et en profitent pour grimper sur le podium. La première période était plutôt dominée par les Monégasques, qui s'offraient plusieurs situations intéressantes. Sur un joli mouvement collectif, Bongiovanni servait Cardona en retrait. Ce dernier n'avait plus qu'à pousser le ballon dans le but vide mais l'expédiait au-dessus de la barre (26'). Sur coup-franc, Leduc répliquait mais Badiashile était vigilant (30'). Globalement dominateur, le club princier parvenait à trouver la faille au bout du temps additionnel. Cardona, parfaitement servi en retrait, trompait Bertaud avec l'aide du poteau (1-0, 45'+3).

Au retour des vestiaires, Andzouana manquait l'occasion du break en ne cadrant pas son tir alors que Bertaud avait totalement manqué sa sortie (53'). Montpellier prenait alors la partie en main et poussait les Monégasques dans leurs retranchements. Les « Rouge et Blanc » pliaient mais ne rompaient pas, avant de porter l'estocade en toute fin de partie, sur un tir placé avec sang-froid par Beaulieu (2-0, 90'+3). Sylvain MUSTAPIC

Après quatre défaites d'affilée, le Cannet-Rocheville a relevé la tête en s'imposant en terre toulousaine hier soir.

Patience, efficacité et collectif ont été les ingrédients de cette victoire méritée. Avec un milieu de terrain roi de la pelouse, les Azuréens ont su attendre le moment opportun pour enfoncer le clou face à une équipe manquant de réalisme sur ses occasions. Sans être trop mis à contribution, Andrietti a montré beaucoup de présence dans sa surface. Et à force de gâcher, Castanet a été puni.

Ako, de la tête, a donné un premier avertissement avant que Delerue ne reprenne victorieusement un centre à l'orée des dix dernières minutes (0-1, 80e). Déjà très entreprenante, la défense cannettane redoublait de vigilance et s'assurait un succès précieux pour s'éloigner de la zone rouge.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.