“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco : garder la pole !

Mis à jour le 11/01/2020 à 10:10 Publié le 11/01/2020 à 10:10
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco : garder la pole !

Monaco dans le Grand-Est avant le voyage en Russie...

Monaco dans le Grand-Est avant le voyage en Russie... La Roca Team va tenter de préserver ce soir à Strasbourg (20h au Rhénus) sa place de leader de Jeep Elite, avant de viser l’exploit mardi soir à Kazan en EuroCup pour rattaper l’accroc à domicile contre Galatasaray. Un moment charnière pour l’ASM, donc, alors que le calendrier démentiel (7 matches à jouer d’ici au 1er février) peut laisser des traces, dans un sens comme dans l’autre.

« Il faut réagir, on n’a pas le choix, retrouver nos bases, la défense et le rebond », souffle Eric Buckner, le seul à avoir surnagé en seconde mi-temps face à Galatasaray mercredi (73-85). Si la Jeep Elite ne revendique pas le niveau de l’EuroCup, Strasbourg est sans doute l’équipe la plus insondable du championnat.

La SIG dans le dur

La SIG de Vincent Collet a de la qualité à tous les postes, il suffit de lire l’effectif... Elle n’a pourtant arraché que miraculeusement sa place en Leaders Cup (8e) et a perdu ses 3 derniers rounds à domicile en 2019 (Nanterre, Châlons, Dijon). Pas très brillant. Or, le départ fin décembre du pivot US Jerai Grant, en bisbille avec le club, n’a pas été compensé dans la raquette alsacienne. La SIG a repris l’année par une grosse claque en BCL mercredi à Manresa en Espagne (62-98). L’ancien pivot monégasque Ali Traoré est le 5 titulaire, aidé par Damien Inglis. Monaco essaiera sans doute d’imposer son physique sous le cercle, tout en se méfiant des gâchettes alsaciennes, Gabe York (vainqueur du concours à 3-pts du All-Star Game), Travis Trice ou Jéméry Nzeulie. Transparent à Manresa (1 point), le nouveau meneur Scottie Reynolds aura des choses à se faire pardonner. Suffisant pour faire tomber l’ASM ? Les hommes d’Obradovic vont eux chercher à effacer au plus vite dans les têtes le faux-pas contre Galatasaray. Abandonner la 1re place une semaine après l’avoir conquise face à l’ASVEL, ce serait trop bête.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.