“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Monaco fonce, Antibes revient

Mis à jour le 25/12/2016 à 05:06 Publié le 25/12/2016 à 05:06
Malgré de nombreuses absences, les Monégasques - ici Amara Sy et Jordan Aboudou - ne faiblissent pas.

Malgré de nombreuses absences, les Monégasques - ici Amara Sy et Jordan Aboudou - ne faiblissent pas. Sébastien Botella

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco fonce, Antibes revient

Noël sans les bulles, ou presque… Si Zvezdan Mitrovic, le coach de la Roca Team, a lâché de bonne grâce un samedi de repos à ses hommes, hier, les Roca Boys seront de retour dès aujourd'hui sur le parquet.

Noël sans les bulles, ou presque… Si Zvezdan Mitrovic, le coach de la Roca Team, a lâché de bonne grâce un samedi de repos à ses hommes, hier, les Roca Boys seront de retour dès aujourd'hui sur le parquet. Il faut déjà préparer la 15e journée, ce mardi à Orléans (19h, en direct sur SFR Sport2). Coquin de calendrier. C'est un euphémisme de dire que les Monégasques auraient besoin de souffler un peu. Depuis le 16 octobre, avec la Champions League, ils carburent sans interruption à un match tous les 3 jours (soit 21 rencontres). De quoi se sentir au bout du rouleau. Le miracle a eu lieu avant-hier : contre Pau, la Roca Team s'est imposée au mental (75-64) sans Ouattara, Wright, Davies, Shuler (blessés) et Rigot (malade). L'ASM peut dire merci à son recrutement de l'été dernier qui a doublé tous les postes. A Orléans, Jamal Shuler, qui n'en peut plus d'attendre, va effectuer son retour. Le top-scoreur de l'ASM ayant déjà rechuté (mollet), le staff préfère être prudent. « Je vais essayer de le faire jouer quelques minutes », lâche Mitrovic. De quoi soutenir une ligne arrière amputée. Ouattara (mollet) est absent pour 8 jours. Wright (contusion) encore incertain. Malgré les pépins, la Roca Team franchit donc les obstacles avec brio et conviction. Leader de ProA (12-2), leader en Champions League (9-1), l'ASM réalise une première partie de saison exceptionnelle.

Et espère se battre pour le titre au printemps.

Les Sharks (15es), pour leur part, seront mardi à la Meilleraie sur le parquet de Cholet, 16e (20h) Un duel de mal classés. L'équipe des Mauges ne doit pas se sentir rassurée : ces dernières semaines, Antibes a beaucoup changé, et en bien. Le retour de Max Kouguère, au poste 3, et surtout la signature du meneur Sharaud Curry, le 8 décembre (la bonne pioche), ont eu le don de rééquilibrer la machine. « L'association Curry-Solomon nous donne une sorte de vitalité offensive qui rend les choses plus simples », souligne coach Julien Espinosa. « Curry permet de libérer Will de la pression défensive. Gaines saisit ses opportunités depuis deux matchs ». La victoire contre Limoges a souligné les progrès déjà entrevus contre Paris. Une nécessité, désormais, confirmer. « Solomon me donne des opportunités, il est expérimenté. Il comprend mon jeu et vice-versa », dit Sharaud Curry Les Sharks semblent avoir mangé leur pain noir.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.