“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco fait l'ouverture des Jeux Olympiques de la jeunesse

Mis à jour le 14/02/2016 à 05:01 Publié le 14/02/2016 à 10:10
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Monaco fait l'ouverture des Jeux Olympiques de la jeunesse

Ces Jeux seront toute l'expression de votre amour du sport.

Ces Jeux seront toute l'expression de votre amour du sport. Ils seront aussi une occasion d'apprendre et de partager, et de trouver de nouveaux amis. Voilà toute la finalité des Jeux Olympiques de la Jeunesse : rassembler de jeunes athlètes du monde entier dans le plaisir de concourir et dans l'amitié. »

Paul Croesi a certainement écouté avec beaucoup d'attention le discours de Thomas Bach, président du Comité international olympique (CIO) ce vendredi soir au stade de saut à ski de Lysgårdsbakken. Vingt-deux ans après, jour pour jour, dans cette même enceinte de Lillehammer (Norvège), théâtre de l'ouverture des Jeux olympiques de 1994 où le prince Albert avait porté le drapeau monégasque (pour sa troisième participation olympique en tant que bobeur), le jeune skieur « rouge et blanc » a donc ouvert, pour la Principauté, les deuxièmes Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver.

Voir la vasque olympique s'embraser

Beaucoup d'émotion (plus de 13 000 spectateurs présents) pour le seul athlète en lice de la Principauté lors cette cérémonie d'ouverture qui va sans nul doute l'inspirer durant ces JOJ, mais aussi au-delà, puisqu'elle était axée sur l'histoire d'un jeune garçon devenu athlète qui vit et aime à travers la joie que lui procure le sport.

Le froid norvégien, le jeune skieur monégasque l'aura vite oublié, connaissant en revanche d'autres drôles de frissons quand, les yeux écarquillés, il a vu la vasque olympique s'embraser.

Là encore, ce fut un joli clin d'œil olympique, avec un sacré trait d'union entre hier et aujourd'hui puisque la princesse Ingrid Alexandra de Norvège (tout juste 12 ans) a allumé la flamme, 22 ans après son père, le prince Haakon, marquant ainsi le coup d'envoi officiel de cette édition 2 016 des Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver. Où dix jours durant, Paul Croesi va côtoyer près de 1 100 jeunes athlètes (de 15 à 18 ans), venus de 71 pays, participant aux manifestations non seulement sportives, mais aussi éducatives et culturelles.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.