“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco était à sec

Mis à jour le 10/05/2018 à 05:13 Publié le 10/05/2018 à 05:13
Cooper et l'ASM : fatigués...

Cooper et l'ASM : fatigués... J.S. Gino-Antomarchi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco était à sec

Trois jours après Athènes, l'ASM a fait ce qu'elle a pu. L'Elan a eu le dernier mot

Un gros trafic dans le hall de Gaston-Médecin avant la rencontre : l'apéro géant proposé par l'ASM pour honorer la médaille d'argent d'Athènes a reçu sa part de succès... Sans compter les clichés avec les médailles mises à disposition des fans. La machine à selfies du club a tourné à triple régime.

Au niveau du parquet, la Roca Team devait trouver assez de ressources physiques et surtout mentales pour offrir une prestation décente face à l'Elan Béarnais... Déjà assurée de la première place, l'ASM ne disputait aucun enjeu. Contrairement à Pau, en pleine bataille pour une qualif' en play-off.

Sans Chris Evans, laissé au repos, et privée assez rapidement de Paul Lacombe (voir ci-dessous), on ne pourra pas reprocher à l'ASM de ne pas avoir fait le maximum avec les moyens du jour. Un gros move d'Ali Traoré au buzzer ligne de fond offrait même + 5 (43-38) à Monaco à la pause. Mitrovic ne ménageait pas Robinson et Kikanovic, preuve s'il en fallait que l'ASM ne refusait pas le jeu. Mais, trois jours après la finale de folie à Athènes, le processus d'usure générale était plus compliqué à gérer après la pause.

Pau passe 8e

D'autant que l'Elan, archi-motivé, sortait un match solide, contestant tous les shoots et les possessions. Pau se détachait (61-69, 33e), et pensait peut-être avoir fait le plus dur. C'était sans compter sur l'orgueil maison : Sergei Gladyr se déchaînait à 3 pts , l'Amiral Sy partait à l'abordage et la Roca Team signait un 10-0 qui faisait le bonheur de Gaston-Médecin (71-69). Il restait 3 minutes : Horton, en force, passait sous le cercle, et Okobo infligeait un 3 + 1 spectaculaire qui signifiait cette fois le break décisif pour l'Elan (81-74 à l'entame de la dernière minute). Deux T3 griffés par Cooper et Craft offraient pourtant encore une louche de suspense (82-85 à 7 secondes du terme). Le Palois Horton faisait 1/2 aux lancers, et le dernier T3 de Sy au buzzer cette fois n'y changeait rien. Résultat : Pau-Orthez chipe pour l'instant la 8e place à Bourg et se retrouve en position, à 2 journées de la fin, de retrouver la Roca Team en quart de finale des play-offs.

13 points et 4 rebonds pour Ali Traoré.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.