“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco est le favori

Mis à jour le 04/01/2020 à 10:00 Publié le 04/01/2020 à 10:00
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco est le favori

Zvezdan Mitrovic, l’entraîneur de l’ASVEL révélé à l’ASM (2015/2018) évoque le gros choc de demain, le superbe parcours villeurbannais en Euroligue et son attachement au Rocher

Lors de son arrivée sur le Rocher, en mars 2015, après 12 années à entraîner en Ukraine, Zvezdan Mitrovic ne fut pas accueilli sur un tapis rouge. Le ministère des sports français le fit lanterner plusieurs mois avant de lui accorder son équivalence de licence. Aujourd’hui, Zvezdan Mitrovic n’est autre que le coach qui permet au basket tricolore de retrouver sa fierté en Euroligue. Un tour de force qui ne surprendra pas ceux qui ont approché le bonhomme. Coach Z ? Un puits de science basket, aussi naturellement doué pour imposer l’autorité que pour distiller son sens des relations humaines, avec cette touche d’humour qui est aussi sa marque. Champion de France l’été dernier avec l’ASVEL (face à Monaco en finale), coach Mitrovic dit aujourd’hui qu’il se ‘’maîtrise mieux sur le banc’’, même si le feu n’est jamais loin. Avant le grand choc entre le 1er (ASVEL) et le 2e (Monaco) qui va mettre en ébullition le Rocher demain, le Monténégrin s’est confié depuis son bureau de l’Astroballe.

« Une douleur que je garderai »

« Obradovic ? Il vise toujours le top »

« Avec Tony Parker, on échange bien »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.