“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Monaco, enfoncer le clou

Mis à jour le 03/06/2018 à 05:11 Publié le 03/06/2018 à 05:11
D.J. Cooper qui s'infiltre dans la défense limougeaude. Vendredi, le meneur de la Roca Team avait distribué les caviars (9 passes). La Roca Team s'attend à une réaction musclée du CSP.

D.J. Cooper qui s'infiltre dans la défense limougeaude. Vendredi, le meneur de la Roca Team avait distribué les caviars (9 passes). La Roca Team s'attend à une réaction musclée du CSP. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco, enfoncer le clou

La Roca Team va tenter de mener 2-0 face à Limoges et se rapprocher ainsi de la grande finale

Une finale Monaco - Strasbourg écrite à l'avance ? Hier soir, en allant s'imposer sur le parquet d'une SIG encore privée de Labeyrie (80-71), Le Mans a bousculé les pronostics déjà établis.

1-1, balle au centre, c'est précisément le scénario que veut s'éviter Monaco. En s'imposant ce soir, après le large succès de vendredi (88-71), la Roca Team ne serait plus qu'à une victoire de la première finale de ProA de l'histoire du club princier.

A contrario, en s'inclinant ce soir, dans cette série des demi-finales, la Roca Team perdrait l'avantage du terrain et se retrouverait d'un coup sous pression avant deux déplacements périlleux dans le chaudron de Beaublanc.

« Il est rare que deux matches se ressemblent. Limoges est une équipe de caractère, qui va vouloir réagir. Le moindre relâchement de notre part serait immédiatement puni », prévient coach Mitrovic. Limitée à 5 petits points vendredi (1/5 aux shoots), la gâchette US du CSP, Kenny Hayes, voudra certainement sa revanche ce soir. Tout comme William Howard, Josh Carter ou Dru Joyce (0 point vendredi), les individualités limougeaudes passées au travers lors du match 1. Resté au Marriott entre les 2 manches, à deux pas du Louis-II, , le CSP a eu le temps de réviser ses plans. C'est à Monaco de démontrer qui reste le plus fort.

FRANçOIS PATURLE

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.