“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco en écrase...

Mis à jour le 05/03/2020 à 11:17 Publié le 05/03/2020 à 11:17
Dee Bost, impitoyable en défense et inspiré en attaque, a dominé Theodore et McCollum. L’ASM file en quart et peut voir grand.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco en écrase...

Le silence du huis clos pour cause de coronavirus n’a pas empêché la Roca Team de tailler en pièces Unics Kazan. Première de son groupe, l’ASM affrontera Bologne ou Darussafaka en 1/4

Rien ne remplacera jamais un bon public, mais on ne s’est finalement pas sentis trop seuls à Gaston-Médecin. Il y a eu le spectacle, en bas sur le parquet, de cette Roca Team bouillante d’envie, épatante de réussite, qui n’a fait qu’une bouchée de l’ours russe de Kazan. Il y a eu la chaleur envoyée par le speaker, Ferxel Fourgon, qui a fait comme si la foule était là, de concert avec une bande-son imitant le murmure du public avant le premier panier..

Et puis bien sûr, il y a eu le show assuré par Sasa Obradovic, devant son banc de touche. Incroyable débauche d’énergie et torrent de décibels, coach Obradovic avait-il déjà éructé aussi fort ? Mais si, c’est tous les matches pareil, nous ont assuré les joueurs (on ne dénoncera personne). Sauf que quand le théâtre est vide, on n’entend que lui, coach Sasa...

Toujours est-il que l’entraîneur serbe est en train d’accomplir un drôle de chantier sur le Rocher. Cette Roca Team, hier soir, a totalement broyé cette équipe de Kazan, pourtant cataloguée parmi les favorites de cette EuroCup. 27-11 après dix minutes, il n’y avait déjà plus de match.

Istanbul ou Bologne en 1/4

Unics Kazan a pourtant débarqué avec son maillot façon treillis militaire. En l’occurrence, l’armée rouge n’a jamais trouvé la moindre faille dans le Rocher.

D’entrée, Dee Bost a dominé McCollum, un Dee Bost aussi coriace en défense qu’inspiré en attaque.

Eric Buckner, Will Yeguete et Landing Sané, en particulier, se sont chargés de privatiser la raquette, au point d’écœurer les intérieurs de Kazan... Unics, où Jamar Smith a été méconnaissable (2 pts), a encaissé aussi le festival à 3-pts (4/5) d’un Yak Ouattara étourdissant (voir ci-dessus). Voilà donc Monaco qui termine premier de son groupe du Top 16. Pas mal, si l’on considère que Kazan, Vilnius et Galatasaray sont trois anciens vainqueurs de l’EuroCup.

Il faut désormais attendre le vainqueur de Darussafaka Istanbul - Virtus Bologne, ce soir à Belgrade (à huis clos aussi) pour connaître l’adversaire de l’ASM en quart de finale (du 17 au 25 mars). Quoi qu’il en soit, la Roca Team jouera avec l’avantage du terrain : match aller à Monaco, retour à Istanbul ou Bologne, belle éventuelle à Monaco.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.