“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco, dure est la chute

Mis à jour le 08/12/2018 à 05:06 Publié le 08/12/2018 à 05:06
Yak Ouattara a retrouvé son adresse en 2e mi-temps. Mais c'est l'homme à la barbe, Malik Hairston, qui a fait le show dans le money-time.	(Ph. PQR/La Provence)

Monaco, dure est la chute

La Roca Team est tombée dans le piège du promu, Fos Provence (77-80). Paul Lacombe (21 pts) ne pouvait pas tout faire : l'ASM a cruellement manqué d'intensité et de maîtrise

La Roca Team a-t-elle dit adieu à la Leaders Cup, hier soir à Parsemain, dans la salle du promu Fos Provence? Cela y ressemble...

A cinq journées de la fin des matches aller, il faudrait désormais un gros retournement de situation pour voir la Roca Team intégrer le Top 8. Plus largement, l'ASM a montré hier soir des lacunes inquiétantes, notamment une faculté à se faire trouer dans la peinture, avec des fautes de concentration indignes d'un favori au titre cette saison. La venue probable d'un renfort à l'intérieur (Eric Buckner, fort défenseur) ne sera pas de trop pour remettre le navire à flots. Mais il faudra en premier lieu beaucoup plus d'intensité collective pour espérer mieux.

A Parsemain, c'est sans doute la formation qui le voulait le plus qui l'a emporté. Fos n'est pas seulement un promu surmotivé, c'est aussi une équipe qui a su se renforcer aux postes clés. A 3 minutes de la fin, Monaco avait réussi à repointer en tête (73-71, par Kikanovic).

Mais c'est alors que Malik Hairston, l'ancienne gâchette des Spurs (NBA) a pris feu dans le money-time. L'arrière US de Fos n'a plus rien raté, plongeant l'ASM dans le pétrin... Après deux lancers manqués de Ron Lewis, la Roca Team a pourtant eu la dernière possession pour égaliser, à 6 secondes du terme. Mais Derek Needham est tombé dans la trappe, l'ancien de la Reggiana se trouvant dans l'incapacité de déclencher quoi que ce soit...

Trop mal partie...

Paul Lacombe, irréprochable (21 points à 8/9, 7 rebonds, 3 interceptions, 3 passes) ne pouvait pas tout faire... Dans ce match de reprise, la Roca Team est trop mal partie, laissant à Fos les rebonds offensifs et le loisir de croire à l'exploit. Très maladroits (0/7 à 3-pts à la mi-temps), les Monégasques ont peu à peu réglé la mire, à l'image de Kikanovic, Ouattara, Jarrod Jones et Needham. Malgré un Ian Hummer intéressant sur de courtes séquences, Filipovski a décidé de laisser son banc à la portion congrue, en terme de minutes... Pour ne rien arranger, Ron Lewis (3/4 à 3 pts) et même le pivot Pierre Pelos (2/4 à 3 pts) étaient dans un grand soir d'adresse. Les absences de Robinson, Sy, Joseph et Loubaki ne peuvent servir d'excuses suffisantes : la Roca Team devra montrer un autre visage pour renaître à l'ambition en Jeep Elite.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct