“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco : double visage

Mis à jour le 10/10/2019 à 10:29 Publié le 10/10/2019 à 10:29
Avec ses 16 pts, Eric Buckner a été précieux, hier en Grèce, pour permettre à l’ASM de signer un deuxième succès en deux journées.

Avec ses 16 pts, Eric Buckner a été précieux, hier en Grèce, pour permettre à l’ASM de signer un deuxième succès en deux journées. EuroCup

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Monaco : double visage

La Roca Team s’est difficilement imposée (74-77) face aux Grecs de Patras, hier. Un score étriqué que la belle entame monégasque ne laissait pas présager

Deux victoires en deux matches, l’ASM a fait le boulot hier soir. Mais Monaco s’est fait peur jusqu’au bout dans ce choc face au dernier finaliste du championnat grec. La Roca Team s’est appuyée sur une défense solide et, surtout, sur des individualités en attaque. La victoire fut acquise sur une action doublement décisive de Clemmons : interception puis faute provoquée en toute fin de match. Pourtant, l’ASM a maîtrisé son sujet, devant au score durant presque toute la rencontre et comptant jusqu’à quinze points d’avance. Mais dans le jeu Monaco a montré des limites. En première mi-temps, la Roca Team a complètement fait déjouer les locaux, à trois points notamment (4/15 à longue distance en première période).

Une implication défensive qui réjouit Sasa Obradovic : « Notre défense a été la clé, notamment sur leurs shooteurs à trois-points ».

Impliquée des deux côtés du terrain, l’ASM rentre aux vestiaires avec dix longueurs d’avance (32-42).

Mais en seconde période Promitheas Patras se réveille et offre une adversité de taille aux visiteurs. Dans la raquette, Octavius Ellis, 17 points à 100 % de réussite, perturbe les intérieurs monégasques. L’équipe du Rocher s’en remet alors à son duo Clemmons - Ennis, 32 points à eux deux. À la mène Dee Bost n’est pas dans son match et n’arrive pas à créer du mouvement. Les Monégasques ne se trouvent pas et manquent d’agressivité. La Roca Team se fait même très peur quand elle voit les Grecs revenir à seulement deux points dans le money time. Mais les individualités monégasques sauvent la mise. Victoire finale 74 à 77.

« C’est une grande victoire, notre défense est restée solide » retient le coach Obradovic. Malgré un collectif qui n’est pas encore rodé en attaque, Monaco demeure invaincu cette saison. Prochain rendez-vous samedi à Limoges pour poursuivre cette belle série.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.