“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco devra digérer

Mis à jour le 28/05/2017 à 05:12 Publié le 28/05/2017 à 05:12
Le président Dyadechko debout après la défaite et bien décidé à voir son club grandir encore.

Le président Dyadechko debout après la défaite et bien décidé à voir son club grandir encore. J.F. Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco devra digérer

L'ASM gardera des souvenirs très forts de cette saison avant de se projeter déjà sur la prochaine

Dans le vestiaire de la Roca Team, sitôt après la défaite et l'élimination contre Villeurbanne (71-74, vendredi), le président Sergey Dyadechko a pris la parole, s'adressant aux joueurs. « C'est un moment triste pour nous tous. Mais je tiens à vous exprimer ma gratitude. Je sais que vous avez laissé votre cœur et votre âme sur le terrain. Toute cette saison, vous avez donné des émotions extrêmement positives à tous les fans et à la Principauté. Je ne sais pas encore qui restera, qui partira. Je veux vous souhaiter à tous le plus grand succès pour la suite de votre carrière ».

Comme Gravelines en 2012 et 2013, le doublé de Monaco en saison régulière (2016 et 2017) ne débouchera donc pas sur un titre de champion. Face à l'ASVEL, cela s'est joué à rien : à un panier, au bout de 3 manches acharnées, d'une intensité incroyable. La réalité est là. Monaco devra se contenter (même si le butin n'est pas maigre) de sa victoire en Leaders Cup (la 2e en 2 ans) et de sa médaille de bronze en Champions League. La première place en saison régulière est aussi pour le club du Rocher la garantie de retrouver directement les poules de la Ligue des champions au mois d'octobre prochain. Il a sans doute manqué à Monaco un soupçon de maîtrise en plus, collective et technique, pour aller au bout de son rêve. Un soupçon de réussite, aussi, à l'image de la blessure de son guide, l'Amiral Amara Sy, au tout début de la belle.

ça devrait bouger

Quel visage pour la Roca Team, la saison prochaine ? Tous les joueurs sont en fin de contrat, sauf un (Bangaly Fofana, qui possède cependant une clause de sortie). Dee Bost et Brandon Davies ont reçu des propositions qui dépassent les moyens du club. Yakuba Ouattara a comme objectif la NBA. Il a terminé la saison très fort. Sa claquette fantastique, contre l'ASVEL, à 45 secondes de la fin, a failli sauver Monaco. « On gardera en tête tous les moments merveilleux de cette saison », a-t-il tweeté, hier, en remerciant tous ses coéquipiers, le staff et le public. Si la grande Ligue US ne lui ouvre pas les portes, «Yak» deviendra le français «free agent» (libre de contrat) le plus convoité de ProA. L'ASM aura du mal à garder son joyau. L'intersaison devrait être animée du côté du Rocher. La saison passée, l'ASM avait changé 70% de son effectif. Ce qui ne l'a pas empêché de repartir plus fort. Le même type de challenge pourrait revenir sur la table. Gage rassurant : le coach Zvezdan Mitrovic, sous contrat jusqu'en 2018, devrait bien rester aux manettes.

Un président accro

« Je serai là aussi longtemps que ma santé et mes moyens financiers me le permettront », a indiqué quant à lui le président et mécène de l'ASM. Sergey Dyadechko l'a répété à plusieurs reprises, il considère le club (qu'il a pris en 3e division il y a 4 ans) comme son enfant. De quoi désirer le voir continuer à bien grandir. À ce titre, l'ambiance à Gaston-Médecin et belles affluences enregistrées cette année (plus de 2.000 spectateurs à chaque match) constituent un socle que le club aura envie de consolider.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.