Rubriques




Se connecter à

Monaco chute de haut

Dans ce match avancé de la 15e journée, la réserve monégasque s'est inclinée contre Paulhan qui est allé chercher la victoire dans les vingt dernières minutes de la rencontre

Publié le 03/12/2017 à 05:10, mis à jour le 03/12/2017 à 05:11
archive C.Dodergny

L'ESPP s'est donné de l'air, hier soir, en venant à bout de la réserve de l'AS Monaco, qui joue pourtant les premières places. Au terme d'un match intense et rythmé, malgré une brise glaciale, les hommes de Pascal Dagany ont renversé la situation dans les 20 dernières minutes.

 

Le premier acte est équilibré, les deux équipes se rendent coups pour coups et ont tour à tour les occasions pour prendre l'avantage. Les Héraultais se montrent notamment menaçants sur une frappe de Villa difficilement captée par le gardien. La réserve Monégasque, elle, procède surtout par contre-attaque et alterne le bon et le moins bon. Le score nul et vierge est finalement logique à la pause, entre deux formations qui ont connu temps forts et temps faibles.

La partie va alors se décanter à la reprise. Après avoir touché le poteau quelques instants plus tôt, Monaco ouvre le score grâce à Alioui, sur penalty. Mais Paulhan-Pezenas ne laisse pas s'installer le doute, réagit rapidement et prend même les devants, grâce à deux buts successifs de Sylla et Alram, en moins de 5 minutes. La défense de l'ESPP tiendra bon aux ultimes assauts Monégasques, qui manquent d'alternance et d'inspiration dans leurs offensives, et réalise une bonne opération au classement. La réserve de la principauté, elle, perd du terrain sur le haut de tableau et devra réagir afin de ne pas s'engluer dans le ventre mou.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.