“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco cale à Boulazac

Mis à jour le 30/09/2018 à 05:14 Publié le 30/09/2018 à 05:14
À Boulazac, une claque qui fait mal...

À Boulazac, une claque qui fait mal... Sud-Ouest

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Monaco cale à Boulazac

Jamais les Monégasques n'ont fait peur aux Périgourdins, hier. La Roca Team s'incline sur un score sans appel (77-61). La faute à une entame calamiteuse

Après avoir acquis sa première victoire de la saison, jeudi sur le parquet de l'Elan Béarnais (70-68), la Roca Team se confrontait à une deuxième équipe de poids hier soir en Dordogne. Hélas, les hommes de Saso Filipovski se sont inclinés sur le lourd score de 77 à 61, n'ayant jamais réussi à trouver la faille.

Il faut dire que le match n'a pas démarré sur de bons rails pour la Roca Team. Accumulant les paniers sans réussite, les Monégasques ont subi la ferveur du BBD à domicile menant au bout de 5 minutes déjà 15-5. Robinson s'agace même d'une mauvaise passe d'un coéquipier, bref rien ne va dans la premier quart-temps. À tel point que Monaco ne va pas marquer un seul point en 8 minutes de jeu (22-5, fin du 1QT). Le 5 secondes de Barry n'arrange rien dans le second quart-temps, et les Boulazacois creusent un écart considérable (24-9, 12e). Lacombe et Kikanovic tentent tant bien que mal de rattraper les pots cassés (28-15, 15e) et réussissent à remettre les leurs un peu sur le droit chemin (37-23, à la mi-temps).

Occasions gâchées

Le troisième quart-temps démarre mieux pour les Monégasques reviennent à 11 points des Périgourdins (39-28, 22e). Dans la précipitation, la Roca Team bataille pour atteindre le cercle face notamment à la défense de fer du BBD. Le rythme s'intensifie, et Monaco a tout de même du mal à tenir.

Le BBD accumule des paniers non concluants et l'ASM revient au score (48-44, 29e) mais Lassan Kromah redonne un peu d'air aux siens à la fin de ce quart-temps (51-44). Le dernier quart-temps s'annonce décisif pour les Monégasques. Alors que Mitchell tape la planche, derrière Lacombe loupe son trois points. Mais les Boulazacois commencent à sombrer dans la précipitation. Monaco n'arrive pas à en profiter à bon escient. Le BBD revient sur ses bases tranquillement avec un 3 points de Chery et un deux points de De Jong qui offre un +15 aux hommes de Thomas Andrieux (63-48, 35e). En atteignant les 24 secondes, la Roca Team se gâche une occasion de plus de marquer dans le dernier quart-temps, et rien ne va plus, en provoquant une faute sur Morency derrière et qui inscrit dans la foulée un 3 points (67-48, 36e), celui de trop peut-être. La Roca Team tente de survivre avec notamment le panier de Kikanovic en entrée de raquette. Les esprits s'échauffent et Monaco s'agace, mais le match paraît plié (72-54, 39e). La Roca Team n'a rien pu faire devant les 4000 spectateurs du Palio.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.