“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco, c'est costaud

Mis à jour le 27/03/2016 à 05:07 Publié le 27/03/2016 à 05:07
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco, c'est costaud

À l'énergie, la Roca Team a dompté Dijon, hier soir, consolidant sa 2e place au championnat

Monaco a de la ressource. La Roca Team a dû s'employer pour mettre à la raison une équipe de Dijon accrocheuse, qui jouait une carte décisive en vue des play-offs. À neuf journées de la fin, l'ASM, elle, se rapproche d'une place assurée dans le top 8, avec un appétit jamais démenti.

Pas de percussion, des shoots forcés…. L'ASM a débuté pourtant timidement face à la grosse défense de la JDA. 1/5 aux tirs pour l'entame : c'est Dijon, en embuscade, à l'image de Cain, qui s'offrait un premier petit break (15-10). Aaron Cel rétorquait (T3), Shuler puis Gladyr remettaient la machine à l'endroit (15-15). Un sacré joueur, artiste et battant, ce Jamal Shuler, aussi capable de dégainer en équilibre à 3 points que de partir au charbon dans le trafic.

Et c'est finalement au combat, et donc en défense, que la Roca Team rentrait totalement dans son match. Gladyr griffait un T3 des 8 m, Uter et Cel bouclaient la peinture…

Dijon commençait à coincer à son tour et a contrario, le festival monégasque débutait sur un T3 de Shuler.

Ouattara au alley-oop

Uter en force, Cooper et finesse (revenu en jeu après un relais de Mitchell) et Sy mettaient le feu à la maison dijonnaise. Un 13-0 en 4 minutes qui faisait décoller la Roca Team au meilleur moment (39-26).

Larguée, la JDA ? Il en fallait plus. Deux ballons perdus exploités en contre-attaque et la JDA repointait le bout de son nez (54-45 Brooks (T3) remettait même la JDA dans les rétroviseurs (54-48) . Regain de tension à Gaston-Médecin !

Williams commettait une vilaine antisportive sur Gladyr. Dans ce duel âpre et tendu, l'ASM ne lâchait rien sur ses bases et remettait le tablier face à la défense sangsue de la JDA. Yakuba Ouattara s'y prenait à deux fois pour claquer un alley-oop de folie dans les cintres. Debout, le public de Gaston-Médecin !

La JDA, sans solution pour stopper Shuler, envoyait le numéro 3 de l'ASM sur la ligne. Jamal ne tremblait pas (12 sur 14). L'ASM, cette fois, pouvait gérer son pécule.

« Monaco a rentré les shoots importants, ce que nous n'avons pas su faire. C'est la meilleure équipe ce soir qui a gagné », a reconnu le meneur US de la JDA, David Holston.

C'est la 15e fois, en 25 journées, que l'ASM dépasse la barre des 80 points. Face à la meilleure défense de Pro A (Dijon), il fallait le faire. Ce matin, la Roca Team est un solide 2e de Pro A derrière Strasbourg.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.