“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco, balle de break

Mis à jour le 03/06/2019 à 10:25 Publié le 03/06/2019 à 10:24
Paul Lacombe face à Leloup : avec la blessure de Dee Bost, incertain pour ce soir, l’arrière international pourrait décaler plus souvent à la mène. L’ASM vise le 2-0 avant d’aller à Dijon.

Paul Lacombe face à Leloup : avec la blessure de Dee Bost, incertain pour ce soir, l’arrière international pourrait décaler plus souvent à la mène. L’ASM vise le 2-0 avant d’aller à Dijon. Cyril Dodergny

Monaco, balle de break

Après s’être fait peur lors du match 1, la Roca Team va tenter de repousser la menace de Dijon et mettre la pression sur la JDA avant le voyage en Bourgogne. Un moment charnière

Monaco n’a pas oublié la finale de l’an passé, quand l’ASM avait lâché la deuxième manche à la maison face au Mans, pour finalement perdre la série 3-2. Et face à cette équipe de la JDA soudée et accrocheuse au possible, dont le profil n’est pas sans rappeler celui du MSB 2018, l’AS Monaco connaît la nécessité d’enfoncer le clou avant d’aller visiter la fournaise du Palais des sports dijonnais. En ne prenant pas la manche 1 (82-77 après prolongation), Dijon a peut-être laissé passer sa chance, c’est en tout cas le message que la Roca Team de Paul Lacombe voudra faire passer ce soir.

Holston, Ware et Julien, le trio majeur dijonnais samedi, attend du soutien. L’ASM ne doit pas baisser la garde et pour prendre de l’air, la Roca Team va tenter de retrouver la fluidité que la défense tentaculaire de la JDA ne va pas cesser de contester. Encore un scénario à couper le souffle ? ça pourrait bien.

ASM

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct