“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco a tout renversé !

Mis à jour le 22/03/2018 à 05:15 Publié le 22/03/2018 à 05:15
Robinson et Monaco ont réussi à renverser Jamal Shuler et la JSF. Pourtant, les Monégasques, sur leur parquet de Gaston-Médecin, étaient menés 39-43 par Nanterre à la mi-temps.

Monaco a tout renversé !

Contestée par Nanterre à la mi-temps, la Roca Team a ensuite sorti le grand jeu pour ne laisser aucune chance à la JSF de Jamal Shuler. L'ASM reste solidement accrochée à la 1ère place

Les grands artistes ont fait chauffer la scène… Le mano a mano annoncé entre Gerald Robinson et l'ancien Monégasque Jamal Shuler a éclairé le début de match. Un T3 de Shuler pour commencer, Robinson qui répond aussitôt (pénétration à la barbe de… Shuler). Et Robinson qui se paie dans la foulée un slalom d'un autre monde, conclu d'une pichenette de funambule, dos au panier. Qu'à cela ne tienne, Shuler rétorque par son propre numéro sous le cercle (8-12 pour la JSF, 5e). Ce Monaco-Nanterre a tenu toutes ses promesses. La Roca Team a infligé un 11-2 pour prendre les commandes (15-12). Mais un panier à 5 pts (!) de Konaté (T3 + la faute + la technique à Mitrovic) a remis la JSF sur les rails… Et quand cette équipe nanterrienne se sent bien, elle dégaine encore (Jones, 18-24, 10e). La Roca Team a alors tenté de serrer le jeu, et preuve d'une grosse opposition, ça s'est frotté entre Craft et Wilson… Gaston-Médecin a grondé, comme la vraie salle de basket qu'elle est devenue. Robinson a servi Lacombe dans le corner (T3) puis intercepté un ballon chaud. Revenu sur le parquet, que croyez-vous que Shuler a fait ? Deux T3 d'affilée « pan dans la cible ». De fait, la JSF a reproduit un écart (27-34), que Kikanovic, en combattant avisé, est allé contester sous le cercle. Une JSF très remontée, des Monégasques ne voulant pas céder… Et c'est encore Robinson qui a égalisé, de son shoot primé princier (37-37). A la pause, c'est la JSF (7/14 à 3 pts) qui menait (39-43). 11 points pour Shuler, 11 points pour Robinson, et balle au centre.

A la reprise, un ''papier Kraft'' collé au short de Shuler, en la personne d'Aaron Craft… Mais Craft est plus qu'un énorme défenseur, la preuve, le grand bonhomme de ce début de QT3 c'est lui, avec trois paniers d'affilée et une interception sur Passave-Ducteil (46-46, 24e). Tandis que Kikanovic (épatant) continue son travail de sape, Konaté (2) et Schaffartzik en remettent trois couches à 3 pts. (50-52, 25e). Robinson est rentré au vestiaire accompagné du kiné. Fin du duel avec Shuler ! C'est Craft qui continue son tour de force et entraîne toute la Roca Team derrière lui. Monaco a sorti les barbelés. Une défense de forçats. Chris Evans, discret jusque-là, est rentré dans un combat. Des interceptions, des dunks, du muscle... Et que dire de Paul Lacombe, qui va chercher un contre hallucinant sur Passave sous le cercle… Monaco prend tous les rebonds.Tout cela devient trop intense pour Nanterre qui explose d'un coup. La JSF est limitée à 11 pts dans le QT3. Monaco continue et s'envole. La loi du leader. Kikanovic a bien mérité de se payer une petite friandise : un T3 en plein dans le mille (80-57, 34e). Son premier tenté/réussi de la saison. Kika ne gâche jamais. La belle conviction nanterrienne a volé en éclats. Et Chris Evans conclut d'un shoot arc-en-ciel dans le corner. Un gros spectacle, une nouvelle fois. Jamal Shuler n'a plus marqué un point en seconde mi-temps, symbole d'une escouade démunie face au pressing infernal des hommes de coach Z.


La suite du direct