“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Menton reçoit le leader au Borrigo demain

Mis à jour le 23/11/2018 à 05:16 Publié le 23/11/2018 à 05:16

Menton reçoit le leader au Borrigo demain

« Après une trêve de plus d'un mois pour cause de vacances scolaires et de blocage des routes par les gilets jaunes, nous reprenons enfin le championnat », se réjouit Fred Luciano, l'entraîneur de Menton handball.

« Après une trêve de plus d'un mois pour cause de vacances scolaires et de blocage des routes par les gilets jaunes, nous reprenons enfin le championnat », se réjouit Fred Luciano, l'entraîneur de Menton handball. Son équipe, vierge de succès, recevra, demain à 20h au gymnase du Borrigo, la formation de Draguignan qui est pour l'instant leader du championnat avec quatre victoires et un nul.

«Le match s'annonce compliqué pour nous car, encore une fois, il est difficile de motiver les gars à venir s'entraîner régulièrement et nous manquons toujours de repères collectifs. Face à une telle équipe, si nous ne sommes pas capables de proposer un jeu construit s'appuyant sur le savoir-faire de chacun, nous aurons du mal à tenir la distance pendant soixante minutes », prévient le coach. Toutefois, Fred Luciano sait très bien que ce n'est pas face au leader que son équipe décrochera son maintien et préfère relativiser. « Au vu des résultats de ce début de saison, ce n'est pas face à Draguignan que nous devons nous focaliser mais plutôt sur les matchs contre nos adversaires directs, à savoir le déplacement à Cannes le 19 janvier et celui à Toulon du 9 février. Après ces deux confrontations nous saurons si oui ou non nous sommes encore dans la course au maintien. » C'est dit !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct