“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Menton prend sa revanche contre l'AS Monaco Le MBA assure l'essentiel à domicile face à Limoges

Mis à jour le 20/02/2018 à 05:16 Publié le 20/02/2018 à 05:16
La bataille fut rude entre Mentonnais et Monégasques.

La bataille fut rude entre Mentonnais et Monégasques. L.B.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Menton prend sa revanche contre l'AS Monaco Le MBA assure l'essentiel à domicile face à Limoges

Le match aller, perdu de 14 points, avait laissé un goût amer aux Mentonnais qui entendaient bien laver l'affront.

Le match aller, perdu de 14 points, avait laissé un goût amer aux Mentonnais qui entendaient bien laver l'affront. De fait, malgré l'absence de Yassine Meflah (entorse de la cheville) et Mathieu Lefèvre (déchirure musculaire), on attendait un match plein de la part du MBC. Bien emmenés par Lake et Ortega, les Mentonnais creusaient d'emblée un petit écart (6-0, puis 12-4). Monaco laissait passer l'orage et recollait à 15 partout. Il fallait un nouveau rush des locaux pour que le score enfle un peu et que le MBC mène de six points à la pause (10', 22-16).

Tout au long du QT2, les deux équipes allaient vouloir, sans succès, imposer leur jeu. Monaco, à l'intérieur sous l'impulsion de Piault, essayait de réduire l'écart ; Menton, à distance par N'Diaye et Lake, tentait de s'échapper. Rien n'y faisait et les deux formations gardaient leurs distances. A la mi-temps, le MBC menait de 6 points (40-34).

Menton sur le podium

Pas de changement dans le déroulement du match dans le QT3 : un écart qui variait peu, un match spectaculaire et très indécis. Jusqu'à l'entrée du money time sur le score de 60 à 52 en faveur de Menton. C'est alors que le MBC décidait de hausser vraiment le ton. Une défense d'enfer, des contre-attaques fulgurantes et Menton se détachait. Un 15-2 en cinq minutes allait assommer les Monégasques. Le match était joué. Le MBC assurait la fin de rencontre et prenait sa revanche en empochant de surcroît le point-average. Conséquence de cette belle victoire, le MBC remonte à la troisième place du classement. La semaine sans match va permettre aux blessés de repartir du bon pied avant un déplacement difficile à Bandol.

Une victoire sans folie mais importante pour la course aux play-off. Les filles d'Olga Tarasenko ont battu non sans mal Limoges (13e), samedi soir à l'Annonciade. Les Limougeaudes avaient même pris le premier quart-temps à leur compte (8-16, 10') avant de subir un retour de flamme en bonne et due forme.

« On ne peut pas dire que l'on a produit un gros match. L'essentiel était de gagner, assurait Eric Elena, le président. On reste dans nos standards au niveau du scoring. »

Il fallait surtout relever la tête dans les rangs monégasques après le lourd revers concédé la semaine dernière à Feytiat (96-69).

Hormis une entame compliquée à gérer et une Beverly Kelley en feu (36 points) difficile à contenir, le MBA n'a jamais douté et s'est contenté d'assurer un énième succès à domicile, prolongeant encore un peu plus son invincibilité à l'Annonciade (29 mois !). Peut-être ses joueuses avaient-elles déjà en tête la rencontre capitale qui les attend samedi prochain à La Tronche Meylan en coupe de France ?

« Je pense, oui. Ce match sera certainement le plus important de la saison », glissait Eric Elena. En cas de victoire, les Monégasques récupéreraient un point supplémentaire en championnat. Et dire que La Tronche-Meylan ne les devance seulement d'une victoire au classement et se déplacera en Principauté le 17 mars prochain…

archives Philippe Magoni

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.