“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Menton basket sur son parquet contre Saint-Vallier II

Mis à jour le 13/09/2019 à 10:16 Publié le 13/09/2019 à 10:16
Mosca et ses partenaires prêts pour le premier combat.

Mosca et ses partenaires prêts pour le premier combat. L.B

Menton basket sur son parquet contre Saint-Vallier II

Pour une entrée en matière, les Mentonnais seront servis en cette première journée avec la venue de Saint-Vallier II.

Pour une entrée en matière, les Mentonnais seront servis en cette première journée avec la venue de Saint-Vallier II.

« Une équipe qui a terminé le championnat à la seconde place avec beaucoup de taille », glisse Philippe Agostini, l’entraîneur de Menton basket.

L’équipe fanion sait pertinemment qu’elle va devoir « réaliser un gros match pour arracher cette première victoire », poursuit le technicien mentonnais, privé des services de Martinez suspendu et de Lake blessé au mollet.

C’est Hugo Tata qui fera son apparition dans le groupe en compagnie de Mathieu Lefevre, qui a repris l’entraînement cette semaine.

« On a fait une bonne préparation avec plusieurs matchs amicaux, et même si nous sommes amputés de deux éléments, ceux qui combleront les postes sont prêts à jouer pour décrocher la victoire », assure Agostini.

Face aux joueurs de la Drôme, les Mentonnais voudront non seulement accrocher une très bonne équipe de la poule, mais surtout se lancer sur de bons rails dans un championnat qui réserve toujours son lot de surprises...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct