“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

MBA: en patronnes

Mis à jour le 06/02/2018 à 05:21 Publié le 06/02/2018 à 05:21

MBA: en patronnes

Les Monégasques ont réussi une belle opération en battant leurs concurrentes au classement général, Villeurbanne, sur le score de de 85 à 54.

Les Monégasques ont réussi une belle opération en battant leurs concurrentes au classement général, Villeurbanne, sur le score de de 85 à 54. Les filles d'Olga Tarasenko ont écrasé les visiteuses sur le parquet de l'Annonciade.

Dès l'entame de match, les locales sont plus vives, plus habiles et plus agressives que leurs adversaires. A la fin du premier quart-temps Monaco mène déjà de 14 points (24-10). Les Monégasques ne perdront plus l'avantage de la partie, s'attelant à développer un jeu percutant à l'image de Mendy qui multiplie les shoots réussis (20 points). A la mi-temps le score est de 42 à 21.

Au retour des vestiaires les filles de Villeurbanne reviennent avec détermination et inscrivent vingt points supplémentaires. Elles causent bien plus de problèmes à la défense monégasque. Bunel à la baguette, les Villeurbannaise résistent en vain (3e quart temps 63-41).

Après cet affaiblissement, Monaco reprend la main durant le dernier quart-temps et termine le match avec adresse 85 à 54.

« J'attendais la réaction de l'adversaire, indique Olga Tarasenko, la coach monégasque. Effectivement il y en a eu une mais les filles ont sorti un tel match qu'on a pu continuer à dérouler. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct