Rubriques




Se connecter à

Max Biaggi et Venturi explosent le record du monde de vitesse en moto électrique, à 455,737km/h

Déjà auréolée du statut de la moto électrique la plus rapide au monde, la Voxan Wattman, conçue par le groupe monégasque Venturi et pilotée par Max Biaggi, a décroché 21 nouveaux records de vitesse aux États-Unis.

Thibaut Parat Publié le 30/11/2021 à 19:31, mis à jour le 30/11/2021 à 19:56
Le compteur GPS de la Voxan Wattman, pilotée par Max Biaggi, a enregistré une pointe de vitesse à 470,257 km/h. Photo Voxan

Le lieu était propice aux vitesses démentielles. Sur la piste du Kennedy Space Center où, d’ordinaire, les navettes spatiales de Space Florida décollent vers les cieux, Max Biaggi a fait parler la poudre.

Au guidon de la Voxan Wattman, la moto électrique conçue par le groupe Venturi, le célèbre pilote italien a affolé les cellules de chronométrage. Et repoussé toutes les limites du possible.

En six jours, du 18 au 23 novembre, 21 records du monde de vitesse sont ainsi tombés dans l’escarcelle de la firme monégasque. Dont le plus convoité de tous dans la catégorie semi-carénée de moins de 300 kg : en départ lancé, sur 1 km aller puis 1 km retour, la Voxan Wattman a atteint 455,737 km/h de vitesse moyenne.

Avec une pointe de vitesse enregistrée à 470,257 km/h. Hallucinant.

 

Un grand écart grandiose

D’autant plus inouï que le précédent record de référence, établi en novembre 2020 sur la piste de l’aéroport de Châteauroux, était « seulement » de 366,94 km/h. Comment ce grand écart au compteur a-t-il été rendu possible ?

" En moins d’un an, nous avons réussi à abaisser le poids de la moto, à en augmenter la puissance et à en améliorer la stabilité ", décrypte Gildo Pastor, président du groupe Venturi.

Une batterie plus légère, de nouveaux pneus, des évolutions profondes dans le style et l’aérodynamisme, la refonte structurelle du châssis arrière et plus de puissance dans le moteur ont été les clefs de ces nouveaux records. Le tout sans perdre l’objectif crucial de préserver l’intégrité de Max Biaggi, engagé à tombeaux ouverts sur l’asphalte.

Où s’arrêtera Venturi ? Quand il s’agit de records et défis en tout genre, le groupe monégasque semble rarement rassasié. 

La suite au prochain épisode.

Sur la piste du Kennedy Space Center, longue de 4,5 kilomètres, Max Biaggi a enchaîné les allers-retours pendant six jours et décroché 21 records. De quoi susciter l'enthousiasme débordant du staff de Venturi et de Voxan. Photo Voxan.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.