“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Marvin Gadeau et Tizie Gnamien en haut de l'affiche La MBA s'impose face au Cavigal

Mis à jour le 31/01/2017 à 05:11 Publié le 31/01/2017 à 05:10
Les deux judokas après la remise de médailles.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Marvin Gadeau et Tizie Gnamien en haut de l'affiche La MBA s'impose face au Cavigal

Après un très bon début de saison au cours de laquelle Marvin Gadeau et Tizie Gnamien avaient la chance de monter sur les podiums des cinq tournois de préparation, les deux judokas se rendaient, il y a peu, à Cannes pour participer au Tournoi de France Cadet.

Après un très bon début de saison au cours de laquelle Marvin Gadeau et Tizie Gnamien avaient la chance de monter sur les podiums des cinq tournois de préparation, les deux judokas se rendaient, il y a peu, à Cannes pour participer au Tournoi de France Cadet.

Leur premier grand objectif de la saison 2 017 et rendez-vous incontournable de cette catégorie d'âge, cette compétition réunissait plus de 550 judokas et se déroulait sous les yeux des entraîneurs nationaux, venus pour sélectionner les représentants français, qui disputeront l'European Cup de Croatie les 11 et 12 mars prochain.

Selon Marcel Pietri, les résultats des deux judokas sont une juste récompense : « Tous les deux ont fait le choix d'une pratique à haut niveau en intégrant le Pôle Espoir la saison dernière où ils ont rejoint leurs autres camarades de club Benjamin Scariot, Vincent Pascucci et Kazbek Murtazaliev. Ils s'entraînent tous les jours avec beaucoup de motivation et les progrès sont là. Ils prouvent qu'ils ont le niveau pour jouer les premiers rôles lors des prochains championnats de France ».

La satisfaction est grande pour Jean-Pierre Siccardi, le président du club et pour Eric Bessi, le président de la fédération. Les performances des athlètes viennent renforcer la politique sportive mise en œuvre avec Gérard Bertrand.

Deux médailles d'argent amplement méritées

Dans la catégorie des moins de 73 kg, Tizié Gnamien se hissait jusqu'à la finale en surclassant tous ses adversaires grâce à un judo généreux, combatif et explosif.

En finale, alors qu'il menait par waza ari, il se faisait contrer par un solide Italien à moins de 30 secondes de la fin. Finalement, il repartait avec une belle médaille d'argent, synonyme de sa première sélection en équipe de France. François Bick, son coach salue sa performance : « Tizie a une nouvelle fois montré qu'il a un fort potentiel et a été impressionnant durant tout le championnat. Il attaque sans arrêt et cherche à marquer ippon. En finale il s'est fait contrer sur une attaque qu'il n'aurait peut-être pas dû faire. Il faut maintenant qu'il apprenne aussi à gérer un combat ».

Dans la catégorie des plus de 90 kg, Marvin Gadeau s'emparait de la deuxième place après avoir remporté trois combats.

Rappelons qu'il se hissait, récemment sur la troisième marche du podium lors des derniers championnats d'Afrique cadet, où il représentait la Côte d'Ivoire. Ayant combattu sous les couleurs de son pays, il ne peut prétendre à une sélection en équipe de France comme son camarade Tizie Gnamien. « Marvin est un judoka complet capable d'attaquer à droite et à gauche… Quand il est mobile comme il l'a été, il est difficile à battre » explique le coach.

Récemment, l'équipe des filles de la MBA affrontait à domicile le Cavigal de Nice.

Un match assez particulier puisqu'Olga Tarasenko et plusieurs joueuses de la Principauté y ont déjà passé quelques années.

Dès le premier quart-temps, les Monégasques s'imposent sur le terrain et font preuve d'une grande efficacité en attaque, ce qui leur permet de scorer vingt points et de s'offrir une belle avance face aux adversaires.

Le second temps de jeu est d'un tout autre registre.

En effet, les Niçoises, piquées au vif, réagissent et infligent un 8-0 aux rouges et blanches.

À la pause, Olga Tarasenko, qui apprécie moyennement le jeu de son équipe, n'hésite pas à le faire savoir. Déterminée, la MBA reprend alors sa marche en avant face au Cavigal.

La deuxième mi-temps va permettre à la coach monégasque de faire tourner son effectif, qui multiplie les attaques et affiche une nette avance.

Mention spéciale pour Mélissa Uhel, irrésistible au shoot derrière la ligne à trois points, qui marque à elle seule dix-neuf points au cours de la rencontre.

Malgré la supériorité de la MBA, les Niçoises restent à féliciter pour leur technique de jeu, ce qui prouve le bon travail effectué par Alexandre Michailoff, l'entraîneur du Cavigal.

Finalement, les joueuses de la Principauté remportent le match, 83 à 50.

Désormais, les filles de la MBA se préparent pour le Derby, qui se tiendra prochainement. Un beau match en perspective.

Kitie Solce, sur le point de marquer un panier.
Kitie Solce, sur le point de marquer un panier. DR

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.