Rubriques




Se connecter à

Maintenant, ils revivent !

Avec sept points engrangés sur les trois dernières journées de championnat, Monaco, au jeu de plus en plus cohérent dans son dispositif en 3-4-1-2, remonte à la 12e place du classement, avec le même nombre de points que Lyon (9).

Publié le 29/09/2019 à 10:08, mis à jour le 29/09/2019 à 10:08
Cyril Dodergny et AFP

Avec sept points engrangés sur les trois dernières journées de championnat, Monaco, au jeu de plus en plus cohérent dans son dispositif en 3-4-1-2, remonte à la 12e place du classement, avec le même nombre de points que Lyon (9).

Mais surtout, la dynamique semble revenue sur le Rocher. Le club de la Principauté peut-il réellement réussir ses objectifs européens de fin de saison ? Il est forcément trop tôt pour y répondre. En tout cas, la victoire, aussi large que méritée sur Brest, hier, au sortir d’une rencontre maîtrisée (4-1), laisse présager des lendemains plus joyeux que les semaines et les mois qui viennent de s’écouler.

Slimani triple passeur

L’équipe de Leonardo Jardim a été plus forte dans tous les compartiments du jeu. Le duo Ben Yedder-Slimani, dont chaque membre a marqué et où l’Algérien a été triple passeur décisif, a montré toute sa complémentarité.

 

Au milieu, Bakayoko, véritable régulateur, a été impressionnant. Seule la défense a encore montré, par moments, quelques signes de fébrilité, comme sur le but breton signé Mendy (lire par ailleurs).

Excepté ce moment-là, les Monégasques n’ont jamais rien craint. Au contraire, ils auraient même pu gagner plus largement sans Larsonneur. Le gardien brestois a dû sortir le grand jeu devant Slimani (10e), Ben Yedder (13e, 20e) et Bakayoko (53e) - action sur laquelle il devait sortir, touché à l’œil. Il avait juste cédé, auparavant, face à Ben Yedder (1-0, 27e). Son successeur, Léon, est allé chercher trois fois le ballon au fond de ses buts en une demi-heure.

C’est un début d’embellie sur le Rocher. Il devra se poursuivre samedi prochain à Montpellier...

Brest a sauvé l’honneur grâce à un chef-d’œuvre d’Alexandre Mendy. Le Toulonnais, formé à Nice et qui a rejoint le Finistère cet été, a devancé Jemerson et repris de volée un centre venu de la droite de Faussurier (3-1, 77e). En plein dans la lucarne de Lecomte. Insuffisant toutefois pour les Bretons.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.