L’OGC Nice perd un "ultra à l’ancienne", des supporters lui rendent hommage et lancent une cagnotte pour aider sa famille

Sébastien Merat s’est éteint brutalement vendredi 20 janvier. Cet "ultra à l’ancienne" de l’OGC Nice s’est attiré la sympathie de beaucoup d’entre eux. Ils lui rendent hommage.

Article réservé aux abonnés
Olivier Sclavo Publié le 24/01/2023 à 20:00, mis à jour le 24/01/2023 à 19:53
"Sébou" était "très bricoleur et dessinait aussi très bien". Ses obsèques auront lieu ce jeudi. DR

"Pudique", "réservé", "d’une grande générosité", "toujours là"... Ils sont nombreux les qualificatifs qui décrivent Sébastien Merat alias "Sébou". Un "ultra à l’ancienne" de l’OGC Nice comme le décrit son ami Cédric. Un ancien membre du bureau du groupe de supporters historique du Gym, la Brigade Sud, qui s’est éteint, soudainement, à 40 ans, vendredi 20 janvier.

"Sébou" n’a "jamais compté son temps et son argent pour la tribune, pour l’OGC Nice", rappelle Cédric évoquant un amoureux des Aiglons rencontré "lors des dernières années de D2 au stade du Ray". Un garçon "très bricoleur et qui dessinait aussi très bien", ce qui a assis sa légitimité pour peser dans l’élaboration des tifos de la Brigade Sud.

"Il était là dans les bons et mauvais moments, unanimement apprécié, qu’on le connaisse de vue ou intimement depuis 20-25 ans, ses qualités humaines étaient très vite vues et appréciées", se souvient Christophe, un autre de ses amis, de Saint-Laurent-du-Var. "Il aurait un peu bougonné s’il savait qu’il allait être mis en lumière comme ça", ajoute Cédric.

Une cagnotte pour sa famille

Sur une idée de Christophe, une cagnotte en ligne a été lancée "pour aider ne serait-ce qu’un petit peu la famille et la compagne de Sebou" et "rendre un tout petit peu la bienveillance que Sebou avait avec tout le monde", détaille le supporter Rouge et noir. Depuis quelques jours, celle-ci a récolté plus de 2.500 euros. "Au travers d’un don, même infime, beaucoup de personnes ont tenu à témoigner leur sympathie à Seb et à ses proches".

Hommages des tribunes

Si les obsèques auront lieu ce jeudi (départ du funérarium de Saint-André-de-la-Roche à 9 heures, bénédiction en l’église de Drap à 9h30, puis cérémonie au cimetière à 10h30), l’hommage du monde ultra a débuté dimanche 22 janvier. Lors du 16e de finale de Coupe de France entre Lille et Pau, les Dogues Virage Est, groupe ami de la Populaire Sud niçoise a entonné un "La Brigade Sud est toujours là". Un chant pour mettre à l’honneur "Sébou".

Dimanche, quand les Nordistes viendront jouer Nice à l’Allianz Riviera pour le compte de la 20e journée de Ligue 1, la Populaire Sud compte bien honorer l’un de ses anciens. Un tifo est en préparation: "un voile avec son portrait et une bâche", nous a-t-on confié. Le club a également prévu de rendre hommage à ce supporter amoureux de Nice et de Naples.

"Sébou" était "très bricoleur et dessinait aussi très bien". Ses obsèques auront lieu ce jeudi. (DR).

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.