“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Les (vieilles) dames d’abord! Le Grand Prix de France historique 15 jours avant les F1 modernes au circuit Paul-Ricard en juin 2021

Mis à jour le 01/12/2020 à 10:02 Publié le 01/12/2020 à 09:00
Comme à Monaco, les vielles F1 assureront le spectacle cet été dans le Var.

Comme à Monaco, les vielles F1 assureront le spectacle cet été dans le Var. Jean François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les (vieilles) dames d’abord! Le Grand Prix de France historique 15 jours avant les F1 modernes au circuit Paul-Ricard en juin 2021

Le patron du Grand Prix de France annonce ce mardi matin la tenue en juin prochain d’un GP de France historique au Paul-Ricard. Quinze jours avant le GP moderne

Elles ont écrit les plus belles pages de l’histoire de la F1. Celles d’heures bien moins sombres que les tristes moments que nous vivons aujourd’hui. Elles, ce sont les monoplaces noires et dorées de Senna et Prost, les McLaren rouge et blanche de ces deux mêmes champions du monde, les Ferrari de Lauda et Villeneuve, ou encore les Renault jaune, ces fameuses "théières" comme les surnommaient les Anglais, d’Arnoux et Jabouille.

Autant de légendes de la F1 que les passionnés de sports mécaniques pourront venir voir et surtout entendre tourner sur le Paul-Ricard, quinze jours avant le grand prix de France 2021. "Nous annoncerons ce mardi la tenue d’un grand prix de France historique, nous a confié ce lundi le patron du GP de France de F1 et ancien manager de l’écurie McLaren, Éric Boullier. Nous sommes très attentifs aux requêtes et aux envies des spectateurs que nous avons écoutés et qui nous ont fait part de leur passion pour l’histoire de la F1", expliquait encore Boullier, quelques heures seulement après le terrible accident de Romain Grosjean, sorti à plus de 200 km/h de la piste de Bahreïn et pris une vingtaine de secondes dans un incendie.

200 monoplaces des années 1950 aux années 2000

Un crash qui rappelle combien les monoplaces ont évolué, et combien celles que les spectateurs de ce grand prix de France historique étaient d’une toute autre époque. "Évidemment, on n’aime pas voir ce genre d’accident, nous a glissé le patron du GP de France de F1, à propos du crash de Grosjean. Mais tout le monde travaille sans arrêt pour que les conditions sécuritaires progressent et c’est bien de voir que le niveau sécuritaire est aujourd’hui très élevé en F1".

Élevé et à des années-lumière du niveau proposé par les quelque 200 monoplaces, sauvages et féroces, allant des années 50 aux années 2000 et pilotées les 12 et 13 juin prochains, par quelques grands noms de la F1. "On aura des champions au volant, nous glissait ce lundi Éric Boullier. La présence de Jean Alesi ? C’est possible", assurait l’ancien manager de l’écurie McLaren. Avant de conclure en prévenant qu’il y aura "certainement d’anciens vainqueurs du GP de France".

De quoi ouvrir et parcourir le grand livre de l’histoire de la F1. Avant peut-être d’y ajouter une autre page avec les F1 modernes, quinze jours plus tard. Pour un Grand Prix de France que l’on espère tous voir rentrer dans l’histoire. Avec qui sait, peut-être le succès d’une autre légende portant le nom d’Alpine-Renault.

GP de France 2021 : Top départ ce mercredi

Le GIP Grand Prix de France – Le Castellet mettra en vente dès demain (mercredi 2/12 à 10h00) les places pour assister au Grand Prix de France de Formule 1 et au Grand Prix de France Historique de juin prochain sur son site www.gpfrance.com. Compte tenu de la situation liée au virus Covid-19, le GIP Grand Prix de France – Le Castellet limitera l’accès à 15 000 spectateurs par jour répartis dans trois zones de 5 000 places chacune pour ces deux évènements. Cette limitation du nombre de spectateurs sera évolutive en fonction de l’amélioration de la situation sanitaire et des prochaines décisions du Gouvernement français.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.