“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Les supporters de l’ASM en attendent davantage

Mis à jour le 04/02/2020 à 07:18 Publié le 04/02/2020 à 07:20
Les supporters de l’AS Monaco réclament l’arrivée d’un défenseur au plus vite.

Les supporters de l’AS Monaco réclament l’arrivée d’un défenseur au plus vite. archives C.D.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les supporters de l’ASM en attendent davantage

Englués à la treizième place du classement, les Monégasques n’avancent plus en championnat. En ce début de mois de février, les supporters de l’ASM tirent la sonnette d’alarme.

Après Tiémoué Bakayoko et Gelson Martins, c’est au tour des supporters de l’AS Monaco de voir rouge. Au terme de vingt-deux journées de championnat, le club de la Principauté est treizième et reste sur trois défaites consécutives toutes compétitions confondues. Pour Jean-Jacques Millo, président du Club de supporters de l’ASM à Beausoleil, cette situation sportive est en grande partie due à l’absence de cadres en défense : « Je suis surpris du recrutement effectué [cet été et cet hiver]. On s’est renforcé au milieu de terrain alors que nous ne sommes pas capables de défendre convenablement. Ce mercato hivernal me semble totalement incohérent pour un club comme le nôtre. Nous avons un excellent gardien avec Lecomte, mais il est trop esseulé, c’est une évidence. »

La 18e défense de Ligue 1

Un avis que partage Isabelle Contenseau-Realini, supportrice des Rouge et Blanc : « Cette saison semble jouée. Il faut entrevoir l’avenir et lors du mercato estival, un défenseur capable d’être un cadre va devoir arriver. À moins que Kamil Glik ne retrouve ce rôle, mais au vu de ce qu’il démontre cette saison, ce n’est pas encore ça… Sinon, il est clair qu’un joueur comme Jemerson n’a pas sa place dans le onze de départ. »

Effectivement, si l’attaque monégasque fait presque figure de première de la classe - la deuxième derrière Paris avec 37 buts inscrits -, le secteur défensif pourrait s’apparenter à un drôle de bonnet d’âne - Monaco possède la 18e défense de Ligue 1 avec 39 buts encaissés. Un chantier dont devra s’occuper assez rapidement Robert Moreno, dont le style de jeu proposé, basé sur une grosse possession du ballon, ne fait pas encore l’unanimité auprès des supporters.

Accusés d’avoir très mal géré le retour de Leonardo Jardim sur le Rocher après le licenciement de Thierry Henry, mais surtout de ne pas être à la hauteur d’un tel club, les dirigeants sont pointés du doigt : « Le mal du club vient avant tout de la direction. Leurs choix incompréhensibles, notamment en matière de recrutement, montrent qu’ils ne connaissent pas grand-chose en football », peste le président Millo, visiblement pas satisfait de l’arrivée de la recrue en défense centrale Harisson Marcelin, en provenance d’Auxerre.

Moreno épargné

De son côté, le Club des Supporters de Monaco, par voie de communiqué, somme les dirigeants de l’ASM « d’agir par tous les moyens possibles auprès de la LFP afin que cette œuvre de destruction de notre club entreprise par la Ligue et les arbitres cesse immédiatement ! » En cause, l’arbitrage plus que litigieux de Mikaël Lesage lors de la défaite à Nîmes samedi dernier (3-1).

En ce qui concerne le coach, il semble qu’il soit encore trop tôt pour réellement juger de sa qualité. Malgré un bilan d’une victoire et d’un nul en six rencontres disputées, les inconditionnels des Asémistes sont conscients qu’il faudra lui laisser le temps de travailler et de faire adhérer l’ensemble de l’équipe à son projet de jeu. Pour autant, nombreux sont ceux qui s’inquiètent déjà d’une fin de saison pénible à suivre et ne voient pas les coéquipiers de Ben Yedder se dépêtrer du « ventre mou » du classement cette saison. Si le temps sportif n’est pas au beau fixe en Principauté, une victoire ce soir contre le SCO d’Angers au Louis-II pourrait pourtant ramener Monaco à la sixième place, à égalité avec Lyon.

Dès ce soir, les hommes de Robert Moreno auront l’occasion de se racheter devant leur public. Les Monégasques reçoivent Angers, qui s’est effondré à domicile contre Reims (1-4) le week-end dernier, avant de se déplacer en Picardie du côté d’Amiens le 8 février. Tenus en échec sur leur pelouse contre Toulouse ce week-end, les Amiénois joueront pour sauver leur peau et ne seront pas à prendre à la légère.

S’ensuivra un vrai test face à l’attaque de feu de Montpellier au Louis-II le 14 février. L’occasion pour Benjamin Lecomte et Ruben Aguilar de défier leur ancienne formation.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.