“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les Sportel Awards de Monaco désignent ce soir la légende du sport 2019

Mis à jour le 22/10/2019 à 10:09 Publié le 22/10/2019 à 09:00
L’an passé, Didier Deschamps avait remporté le titre de Légende du sport après sa victoire en Coupe du monde avec l’Équipe de France.Bixente Lizarazu, lui, avait été primé pour la meilleure autobiographie.

L’an passé, Didier Deschamps avait remporté le titre de Légende du sport après sa victoire en Coupe du monde avec l’Équipe de France.Bixente Lizarazu, lui, avait été primé pour la meilleure autobiographie. Photo DR

Les Sportel Awards de Monaco désignent ce soir la légende du sport 2019

Ce mardi soir à 20h30, les anciennes gloires et sportifs actuels se presseront sur le tapis rouge du Grimaldi Forum où les récompenses du sport seront dévoilées. L'accès à la cérémonie est libre et gratuit, sur inscription.

La grand-messe du sport business est lancée. À tous les étages du GrimaldiForum, les grands décideurs médiatiques et la crème des professionnels de l’image multiplient les rendez-vous au gré des allées d’un salon propice aux juteuses affaires. Les plus grands du milieu sont là: ESPN, Twitter, la FIFA, le Real Madrid, la Ligue de football professionnel, la NBA, Vimeo, Eurosport, pour ne citer que les plus populaires.

Au-delà des contrats, sans doute faramineux, qui se nouent en coulisses, des tendances se dégagent cette année: "Il y a une préoccupation de l’industrie sur le piratage et, donc, la protection des données. Des sociétés investissent beaucoup d’argent dans des contenus, c’est dommage que quelqu’un les prenne et les diffuse gratuitement, confie Laurent Puons, vice-président délégué du Sportel. Autres sujets abordés notamment via des conférences: le e-sport et l’OTT."

Littéralement, over-the-top, comprendre la télévision par contournement, c’est-à-dire tous les services qui proposent des contenus audiovisuels via internet sans passer par le canal traditionnel d’un opérateur.

Autant de sujets où, au terme du processus, l’on retrouve le consommateur de contenus sportifs. Un usager « interdit » de la conventionSportel, laquelle est strictement cantonnée aux professionnels.

Echange avec Prost

En revanche, les Sportel Awards, autre volet de la manifestation, font la part belle aux passionnés. Ce qui n’était, à l’origine, qu’une cérémonie sacrant les meilleures séquences sportives de l’année écoulée s’est muée en une manifestation à part entière, coulant sur plusieurs jours.

Ce lundi, c’était de gymnastique dont on parlait avec la diffusion d’une série, All Around, retraçant les aventures de trois gymnastes visant l’or aux JOde Tokyo 2020, suivi de l’échange inédit avec des gymnastes au palmarès bien garni, Nastia Liukin et Émilie Le Pennec.

Ce mardi, c’est d’abord l’e-sport (11h) puis la Formule 1 (14h30) qui seront au cœur des échanges. Avec notamment la présence du monstre sacré de l’asphalte, AlainProst, qui conversera avec les pontes de l’Automobile Club de Monaco sur le documentaire exceptionnel Grand prix de Monaco, la légende, produit par Yann-Antony Noghès.

Dernier événement ouvert au public sur réservation, le plus fameux : la cérémonie des SportelAwards (ce soir, 20 h 30). Sur le tapis rouge, pléthore d’anciennes gloires du sport, de performeurs actuels et aussi quelques noms de la télévision.

Pléiade de stars

Pour n’en citer que quelques-uns : Christine Arron, AlainBernard, Linford Christie, Didier Deschamps, Mika Häkkinen, Muriel Hurtis, Thierry Omeyer, Daniel Narcisse.Bref, du lourd et moult médailles et coupes à leur tableau de chasse respectif. À la tribune, le jury, présidé par l’ancienne championne olympique de saut à la perche, Yelena Isinbayeva, récompensera les acteurs du sport dans bon nombre de catégories.

Du meilleur ralenti au meilleur programme en passant par la créativité d’une publicité ou le prix du digital…Sans oublier le plus bel ouvrage sportif, la meilleure autobiographie, le documentaire Peace and Sport ou encore le prix de la Légende du sport.L’an passé, un certain Didier Deschamps avait raflé le titre. Qui pour le remplacer?

Savoir +
Sportel Awards, dans le cadre de la Convention Sportel.
Événements pour le public en accès gratuit.
Informations et réservations sur le site web: www.sportelawards.com/programme/


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.