“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les JO de la Jeunesse à Buenos Aires sont "un formidable tremplin pour les athlètes" monégasques

Mis à jour le 09/10/2018 à 08:11 Publié le 09/10/2018 à 07:33
Le prince Albert II avec la délégation avant le début des épreuves,

Le prince Albert II avec la délégation avant le début des épreuves, Photo COM

Les JO de la Jeunesse à Buenos Aires sont "un formidable tremplin pour les athlètes" monégasques

Le prince Albert II a participé au forum "Olympisme en action" et à une session du Comité international olympique. Il est aussi en Argentine pour soutenir les athlètes de la Principauté

Présent à Buenos Aires, le prince Albert II livre ses impressions sur la 3e édition des Jeux Olympiques de la jeunesse d’été. Le souverain rappelle l’importance de l’héritage laissé par les JO aux générations futures.

Sur ces Jeux Olympiques de la jeunesse

"C’est un formidable tremplin pour les jeunes athlètes. Ils découvrent le monde olympique, l’ambiance des grandes compétitions internationales. Différentes manifestations et rencontres leur permettent de connaître, d’appréhender et de se familiariser aux valeurs de l’olympisme. Avec le comité d’organisation, le CIO (Comité international olympique) met en place tout un programme éducatif pour enseigner mais aussi faire partager: de grands champions vont à la rencontre des jeunes participants qui se voient proposer des ateliers et des activités."

monaco et ses cinq athlètes

"Il était important de pouvoir varier les sports traditionnels de base (NDLR: aux côtés de l’athlétisme et la natation, Monaco est présent en beach-volley pour la première fois). Avec cinq athlètes, notre représentation nationale est la plus forte depuis la création de ces Jeux et je m’en réjouis. Pour nos athlètes, cette participation ne peut leur être que bénéfique pour la préparation de la suite de leur carrière et des autres grandes échéances."

sur le forum "Olympisme en action" et de la session du CIO

"Ce forum suit les recommandations de l’agenda 2020 (NDLR: voté à Monaco en 2014). Il était important de faire un rapport d’étape, de bien considérer tout ce qui a déjà été fait et de pouvoir faire le point sur différents sujets: dopage, qualification des athlètes, les femmes et le sport (avec une plus grande parité non seulement au niveau de la participation des athlètes mais aussi dans les instances dirigeantes)… Les aspects environnement, durabilité et héritage des Jeux ont également été largement abordés. Tout cela s’inscrit, bien sûr, dans la lignée de l’agenda 2020. La commission que je préside au CIO (NDLR: sur l’héritage et la durabilité) a présenté la finalisation d’un plan d’actions sur plusieurs années. Sur ces deux sujets importants, ces considérations doivent être reprises par les comités d’organisation des Jeux, mais également par chaque pays membre de l’Olympisme. Faire partager ces nouvelles idées et ces avancées est essentiel, afin de contribuer à un monde plus durable, de paix, et qui tient compte aussi de l’héritage que l’on veut laisser aux générations futures."

sur la première cérémonie d'ouverture du genre en dehors d'un stade

"Je rappelle que nous avions organisé, en 2007 à Monaco, la cérémonie d’ouverture des Jeux des petits États d’Europe en dehors d’un stade, sur le port Hercule. À Buenos Aires, cette cérémonie en pleine rue, voulue par les organisateurs, s’inscrit dans la volonté d’un vrai effort. C’était une fête, certes très inhabituelle, mais avec de fort belles idées, notamment cet obélisque sur lequel des images étaient projetées, ces acrobates qui la parcouraient, l’arrivée de la flamme olympique sur une plate-forme ouverte… Tout cela contribue à une approche différente des Jeux, tournée vers la jeunesse, avec un rythme et une dynamique différents. Il faut cela pour rassembler les jeunes du monde entier."

Le prince Albert-II dans les tribunes de la piscine de Buenos Aires : « La participation de nos athlètes à ces Jeux ne peut leur être que bénéfique pour la préparation de la suite de leur carrière. »
Le prince Albert-II dans les tribunes de la piscine de Buenos Aires : « La participation de nos athlètes à ces Jeux ne peut leur être que bénéfique pour la préparation de la suite de leur carrière. » Photo COM

La suite du direct