Rubriques




Se connecter à

Les Hyérois résistent à l'AS Monaco

C'est sur la pelouse de leur coutumier stade de la Turbie que les Monégasques ont patiné hier soir face à des Hyérois déterminés (1-1).

Publié le 14/01/2018 à 05:07, mis à jour le 14/01/2018 à 05:07
Les Hyérois sont passés de la lumière à l'ombre hier soir face à la réserve de l'AS Monaco.
Les Hyérois sont passés de la lumière à l'ombre hier soir face à la réserve de l'AS Monaco. Jean-François Ottonello

C'est sur la pelouse de leur coutumier stade de la Turbie que les Monégasques ont patiné hier soir face à des Hyérois déterminés (1-1).

Les premiers instants sont à l'avantage des Rouge et Blanc, qui ne tardent pas à prendre le pas dans l'entrejeu. Le Hyères FC, malgré un jeu agressif, ne parvient pas à conserver le ballon et est dépassé techniquement.

La domination monégasque s'accroît et amène les joueurs de David Bechkoura à leur première occasion franche sur coup franc indirect. Celui-ci est centré, et c'est Safwan M'bae, laissé seul au point de penalty, qui reprend de la tête mais celle-ci échoue sur le bras d'un Manero des grands jours (20e).

 

Monaco fait parler sa finesse technique par l'intermédiaire de son duo Belge Bongiovanni-Antonucci mais pêche dans le dernier geste. Hyères, submergé depuis le début, réagit et mène un contre jusqu'à la surface monégasque, et contraint M'Bae à commettre la faute : penalty transformé par Delgado (30e).

La seconde période s'engage dans la même configuration. Dès les premières minutes, l'attaque monégasque menace la cage de Manero. Il faut à peine cinq minutes à Monaco pour revenir au score. Bongiovanni centre sur Sylla qui, libre de tout marquage, ajuste une superbe tête (1-1, 51e). Les Varois résistent tout au long de la seconde période mais souffrent face aux assauts répétés de l'adversaire.

Buisson et les siens tiennent l'équipe monégasque en échec et la garde à un point derrière au classement général. H. G.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.